Soit dit en passant : A quoi jouent les Américains… Par Fatou Diop SARR

Le monde dans lequel nous vivons est comme une salle de classe de l’école primaire avec ses gaillards qui impressionnent les chétifs massés dans un coin.

Jeudi 28 Août 2014 - 13:22

Il y a ceux qui imposent leurs lois à leurs camarades sous peine d’être sanctionnés et ceux qui obéissent la peur au ventre. Comme Dieu qui est le Maitre de la classe, n’est pas visible, on pense qu’Il est absent et on peut tout se permettre donc.

L’évolution épidémique et politique de la fièvre Ebola illustre bien ce fait. Nous en Afrique de l’ouest, nous nous sentons tous petits dans notre coin après avoir commis la bêtise de manger de la viande de n’importe quoi jusqu’à déclencher une calamité. La fièvre Ebola est théâtrale dans ses manifestations et sa fulgurance. Ce qui la rend cauchemardesque, c’est qu’elle obstrue notre ouverture d’esprit jusqu’à nous pousser à fermer les frontières avec nos voisins. Cette maladie est aussi une atteinte au panafricanisme, les Etats-Unis d’Afrique est impossible a concevoir avec la fièvre Ebola.

Le regard suspicieux sur les ressortissants des pays touchés peut aller jusqu’à la stigmatisation, et le racisme. La peur de mourir est la pire ennemie de l’Homme, tous les principes disparaissent et on ne veut surtout pas faire dans la solidarité suicidaire. D’ailleurs avec la fièvre Ebola, c’est l’instinct de survie qui s’exprime le plus vivement en nous. Ce qui est incompréhensible, c’est l’attitude des Américains face à cette épidémie, le titan du monde, le géant de la classe, celui qui surveille, récompense et châtie a une position difficilement explicable. Le propre de l’Amérique, c’est que tout événement, toute tragédie humaine a des allures de scénarios hollywoodiens. Alors que le virus fait des ravages et que le suspens est total face à son issue, l’Amérique nous sort le Secret Serum parce que deux de ses ressortissants sont contaminés.

Secret Serum rien que l’appellation est cinématographique. Seulement la fièvre Ebola n’est pas sortie de l’imagination d’un dramaturge et son évolution est plus angoissante qu’excitante. On appréhende l’issue du film en se demandant si on ne sera pas parmi les victimes du terrible virus, s’il n va pas décimer l’Afrique toute entière. Mais ne paniquons pas trop parce que l’Amérique très débrouillarde a sorti comme sur un coup de baguette magique : Secret Serum même s’il n’est pas encore homologué, il a sauvé pour l’instant deux médecins américains. Là où on ne saisit plus rien de l’affaire, c’est qu’ils ont décidé de s’en servir pour soigner deux autres médecins africains seulement, le reste ils peuvent mourir sous prétexte qu’on ne connaît pas les effets secondaires.

Et ces effets secondaires ne peuvent pas être pires que la maladie de toute façon. En définitive personne ne comprend à quoi jouent les Américains avec son fabuleux Secret Serum. Mais arrêtons de taper sur l’Amérique pour nous regarder nous-mêmes. La semaine dernière, des jeunes de Monrovia armés de bâtons se sont introduits dans une structure où étaient soignés des malades pour tout saccager en affirmant que la fièvre Ebola n’existe pas et que ce sont les Occidentaux qui veulent nous l’amener.

Ce qui est épouvantable dans cet événement, c’est que les malades de ce centre, apeurés se sont enfuis pour se disperser dans la ville. Vous imaginez les dégâts que cela va encore causer. Avec des attitudes aussi stupides de ce genre, l’Afrique prouve encore qu’elle est la dernière de la classe.

Fatou Diop Sarr


Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Pharoah le 28/08/2014 19:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et à quoi jouent les Africains ? depuis la découverte du virus en RDC ce pays a connut une dizaine d'épidémie....combien de chercheurs Africains dans les labos pour trouver un remède à ce fléau ? et il n'y a quand Afrique que des "sauvages" viennent attaquer un centre de soins et que des malades hautement contagieux s'évadent ! Il est bien évident que fermer les frontières est indispensable pour enrayer l'épidémie , que vient faire le Panafricanisme la dedans ?

Ah quand tout va mal on fait appel à l'Occident.....pppffff....

2.Posté par Fatou le 28/08/2014 22:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le nom de l'auteur et la photo qui accompagne le texte ne correspondent pas. A moins qu'il y ait une confusion. Fatou Diop SARR est différente de Fatou Sow SARR (qui est sur la photo).
Pharoah, yaw nekk fi rek di critiqué !!! Kou publié rek nga critiquer ko alors que je suis persuadé que tu es incapable de produire le moindre papier, développer et/ou défendre une quelconque idée.
Tu nous saoules avec tes commentaires puériles. Basta waaaaaaaaaay...............!!!!!! Nullard que t'es !!!

3.Posté par Pharoah le 28/08/2014 23:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Fatou va donc vendre ton poisson ,......

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET