Saint-Louis du Sénégal - Actualités, Infos et News en direct - NDARINFO

Solidarité. Des étudiants rouennais collectent des fonds pour un voyage à GANDON.

Lundi 14 Mars 2016 - 13:17

Les membres rouennais de l’association Enactus avec le cuiseur
Les membres rouennais de l’association Enactus avec le cuiseur
«Une activité qui correspond à mes valeurs. » Elise, de l’association Enactus hébergée à Neoma Business School, résume bien l’esprit du projet qui anime ses membres, « le foyer Yokuté ». Enactus, c’est une structure entrepreneuriale étudiante internationale composée de dizaines de milliers d’étudiants à travers le monde, dont une trentaine à Rouen. Sept d’entre eux ont choisi de prendre en main le projet « le foyer Yokuté » en plus de leurs cours au sein de l’école de commerce. Ce projet a une dimension économique, sociale et environnementale.

Former des ambassadrices

Il s’agit d’équiper les foyers du village de Gandon (à 13 km de Saint-Louis au nord-ouest du Sénégal) d’un cuiseur, développé par la SOSEER (Société sénégalaise d’équipement en énergies renouvelables) qui utilise non pas du bois mais des granules et des déchets végétaux. L’intérêt de cet équipement est double : « Cela permet de réduire considérablement les fumées toxiques des foyers trois pierres à bois utilisés traditionnellement par les sénégalaises, explique Marie, autre membre de l’antenne rouennaise, et de stopper la déforestation massive dans cette région très touchée par le phénomène. »

Le but, à terme, est aussi de créer des emplois : le cuiseur permet un gain de temps pour la préparation des repas, libérant du temps aux femmes qu’elle peuvent consacrer à l’éducation des enfants et à travailler. « Notre objectif est que les femmes sénégalaises deviennent les ambassadrices du cuiseur sur place », détaille Juliette, la responsable du projet. Ce nouvel appareil bouscule les habitudes des locaux, c’est la raison pour laquelle l’association se rendra sur place le mois prochain : il faut expliquer le système de fonctionnement et mettre en place la mise en vente de ces cuiseurs. Les étudiants, qui ont besoin de dons pour mener à bien le projet, ont lancé une campagne de crowdfunding. Avec un objectif très ambitieux puisqu’ils ont besoin de récolter 2 500 € avant le 1er avril afin d’aider à financer les 200 premiers cuiseurs. Hier, 846 € avaient été collectés, soit un tiers pile de la somme.

Paris-normandie.fr


Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss

Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !


ACTU PEOPLE

Dictée PGL : ces deux génies vont représenter le Sénégal au CANADA

Emil Michel Latyr FALL et Abdoulahi BA ont remporté successivement la première et deuxième place de...

Serigne Alé : Un engagement passionné au service de l’Islam !

On le voit s’activait de toutes ses forces pour arranger les rangs, vendredi, à la prière à la...

Mouhamed Moustapha THIAM, le Major des Majors de l'UFR LSH !

Il a décroché un tonnerre d'applaudissements à la cérémonie de graduation de l'UFR LSH. Toutes nos...

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
LERAL.NET