Sos Pont Faidherbe de Saint-Louis

Samedi 27 Août 2011 - 20:29

Sos Pont Faidherbe de Saint-Louis
L’une des premières villes en Afrique de l’Ouest et au Sénégal, Saint-Louis, ancienne colonie, a bénéficié des premiers équipements et infrastructures pour son développement. Parmi ces infrastructures, le mythique Pont Faidherbe, ouvrage métallique construit en 1897. Long de 511 m, il est composé de sept arches et d’une travée tournante qui relie l’île au quartier de Sor. Il est l’une des emblèmes de la ville et a largement influencé l’inscription de Saint-Louis sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco en 2000.

Seulement après plus de 120 ans d’existence, le poids de l’âge a eu raison de ce pont ; ce qui a justifié sa reconstruction pour des raisons de sécurité publique, entre autres. Les travaux, qui ont débuté il y a près de trois ans, se sont achevés en juillet dernier. En revanche, une fois la pose des nouvelles travées terminée, les anciennes travées sont démantelées une après une. La question qui se pose à l’instant est : Qu'est-ce qui nous restera de l'ancien Pont Faidherbe si toutes les travées sont démolies ?

En d'autres termes, si la dernière et unique travée qui reste du Pont est démantelée, il n’en demeure pas moins que la disparition d'une partie de la mémoire de Saint-Louis est en bonne voie. Aujourd’hui, le Pont Faidherbe est au seuil de la ‘porte sans retour’ et les générations à venir ne connaîtront jamais cette icône emblématique et unique au monde, située dans cette ville perdue entre l’océan Atlantique et le Fleuve Sénégal.

En effet, si Saint-Louis est l’une des premières destinations touristiques au Sénégal, c’est grâce à son patrimoine, en particulier au Pont Faidherbe. Or, si nous le perdons à jamais, cela pourrait être néfaste à l’économie touristique et à l’économie de manière générale. Car, à la suite du déclin de la ville, en raison de la délocalisation de ses fonctions économiques et administratives vers Dakar, il est aujourd’hui admis que Saint-Louis doit son dynamisme aux activités liées à son patrimoine.

La situation est alarmante, car si rien n'est fait dans les plus brefs délais, cette mémoire collective unique au monde va disparaitre sans laisser d’empreinte réelle. C'est pourquoi, je voudrais attirer l'attention des autorités nationales et internationales sur la nécessité de conserver et de valoriser la dernière travée au nom du principe de la conservation et de la protection de la mémoire collective, qui du reste n’a pas de prix.

A cet effet, nous appelons les autorités de l'Etat, en premier le chef de l’Etat, Protecteur des arts et de la Culture, d’appuyer la conservation et la valorisation de la dernière travée, unique échantillon restante du Pont Faidherbe dont le démantèlement est envisagée dans les prochains jours. Cela, en dépit des démarches entreprises mais jusque-là infructueuses, compte tenu des coûts exorbitants que nécessiterait la conservation de la travée.

Il faut à ce sujet rappeler que la mémoire n’a pas de prix et que, par conséquent, la perte complète des tous les éléments du Pont serait un préjudice dangereux et incommensurable pour l’Humanité et pour Saint-Louis en particulier. Si Saint-Louis est connu à travers le monde et bénéficie d’un capital sympathique inestimable, c’est grâce à son histoire et son patrimoine. Aussi avons-nous le devoir et l’obligation de transmettre aux générations futures ce que les générations antérieures nous ont légué. Nous ne devons pas être la génération qui va couper le cordon de la transmission.

C’est pourquoi, à travers cette interpellation, nous voulons alerter les autorités compétentes de l’Etat, de la commune de Saint-Louis et les populations sur les enjeux liés à la disparition totale de tous les éléments du Pont Faidherbe. Nous appelons à l’intervention personnelle du chef de l’Etat, Protecteur des arts et de la Culture pour que notre préoccupation, qui est aussi celle des populations, trouve un écho favorable.

Aly SINE Tel : 77 551 11 99 Mail : sinealy@yahoo.fr

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET