Souffrances des talibés : Le rapport accablant de cinq missionnaires à Saint-Louis

Lundi 14 Mai 2012 - 07:41

Souffrances des talibés : Le rapport accablant de cinq missionnaires à Saint-Louis
Cinq membres de l'association castraise Pharmacie humanitaire internationale (PHI) sont venus en mission partis à Saint-Louis pour soutenir l'association sénégalaise Claire Enfance. Celle-ci s'occupe des talibés. Ce sont des enfants âgés de 5 à 15 ans qui sont envoyés par leurs parents auprès d'un marabout pour apprendre le Coran; en contrepartie, ils mendient pour lui argent et nourriture. Yvane Fernandez, Nadine Lleida, Anne Payrot, Valérie Sarda et Alain Malignon ont apporté du matériel médical et acheté de médicaments essentiels à la centrale d'achat de Saint-Louis.

En effet, ces enfants n'ont pas l'argent pour acheter les médicaments dont ils ont besoin. Ils ont ainsi pu renforcer le partenariat avec l'infirmière du dispensaire où les talibés peuvent venir se faire soigner gratuitement. Ils ont aussi animé des causeries sur l'hygiène, la prévention du paludisme et de la gale. Ces causeries organisées sous forme de pièces de théâtre ou à l'aide de boites à images ont lieu dans les écoles coraniques dont certaines sont très insalubres. Les pathologies les plus souvent rencontrées sont la gale, la teigne, le paludisme et les plaies d'origine diverse.

L'association a financé la présence d'un infirmier deux jours par semaine dans la maison d'écoute. Ce local équipé d'une salle de soins (dont l'aménagement avait déjà été financé par PHI) permet aux talibés de venir se laver, laver leurs vêtements et de se faire soigner. Cette décision s'est prise suite à l'abandon par une association espagnole de poursuivre son aide financière. Les Castrais ont aussi apporté des livres après des jeunes travailleurs qui, en cours du soir apprennent à écrire et lire le français. Ces livres ont été donnés par l'école Sudre de Revel.

Suite à la demande du directeur de l'école laïque du village l'association a financé l'aménagement d'une ancienne salle de classe en bibliothèque à Lampsar (village situé à 20 km de Saint-Louis). Cette mission a révélé combien il est primordial que l'aide apportée soit réfléchie et en accord avec les besoins exprimés. Elle a montré aussi l'importance des relations et de la confiance entre les différents acteurs afin d'obtenir de bons résultats.

LaDepeche.fr

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Annie Magniez le 15/05/2012 12:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il me semble que ,tant qu 'il n'y aura pas de prise de position ferme de la part des autorités de ce pays ,une réglementation et un cahier des charges , des instances de contrôle ainsi que des sanctions appliquées aux contrevenants ,le grave problème des Talibés predurera ,malgré toutes les bonnes volontés .
Sans parler de certaines ONG ( dont nous tairons les noms ) ,qui , sous couvert de "lutte contre la pauvreté " détournent sans vergogne les fonds qui leur sont alloués au profit de . . .leurs poches et de leurs beaux véhicules qui , soit dit en passant , ne roulent pas beaucoup pour les enfants des rues . . . .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 23:02 GAMBIE : Macky SALL félicite Adama BARROW

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET