THIEME ET THIAKA NDIAYE : le mur de clôture s’affaisse sur des tombes. Regardez !

Jeudi 8 Septembre 2016 - 15:33

THIEME ET THIAKA NDIAYE : le mur de clôture s’affaisse sur des tombes. Regardez !
Deux pans du mur de clôture des cimetières de Thième et Thiaka NDIAYE se sont effondrés au cours de la forte tempête qui s’est abattue sur la ville. Plus aucune protection pour ces sanctuaires voués au regard des usagers de l’hydrobase de Saint-Louis.
 
Hier, mercredi, une mobilisation de es bénévoles de Guet-Ndar a permis de dégager les briques juxtaposées sur plusieurs tombes situées au bord de la route.
 
L’insécurité avec les actes de profanation, est une question lancinante dans ces cimetières, victimes souvent de vandalisme et de vol d’éléments d’infrastructures des tombeaux.
 
> La situation, en vidéo …

NDARINFO.COM

THIEME ET THIAKA NDIAYE : le mur de clôture s’affaisse sur des tombes. Regardez !

THIEME ET THIAKA NDIAYE : le mur de clôture s’affaisse sur des tombes. Regardez !

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par antimansourmackymaremetimboaliousallfaye le 08/09/2016 21:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le maire des Parcelles Assainies n’a pas perdu de temps pour réagir après la victoire de leur coalition «And Taxawu Dakar», aux élections des membres du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT). Loin de se contenter de leur succès, Moussa SY a dénoncé l’acharnement dont les responsables de leur coalition sont victimes depuis qu’ils ont battu le pouvoir aux dernières élections locales. «Ce qui nous intéresse, c’est cette volonté affirmée par l’Etat, cet acharnement de nous humilier depuis que nous avons gagné le 29 juin. De refuser la volonté populaire, de refuser la confiance des Dakarois envers nous, Khalifa SALL et tous les maires de Taxawu Dakar. C’est cet acharnement là qui nous a mobilisés et qui nous a motivés », dénonce-t-il. Très en verve, l’édile des Parcelles Assainies soutient que malgré la vaste entreprise de pression, de tentatives de corruption et d’achats de consciences de conseillers que le président Macky SALL, la première dame Marième et les autres ministres avaient mise en branle pour gagner le scrutin dans la capitale «Taxawu Dakar s’est imposé. «Et malgré les achats de consciences, la délivrance des billets de Mecque, chez moi aux Parcelles, c’est plus de 120 millions de billets de Mecque. Vous venez, je vous donne la liste, quartier par quartier. Les moutons, les tissus, les subventions liquides, 30 millions dans une mosquée nuitamment à l’Unité 13. Des achats de consciences que WADE et DIOUF n’ont pas fait », fustige-t-il.

Li dafa niaaw. Et en plus rewmi dafa metti ay moussiba rek. regarde moi thiaka ndiaye ak thieme. soubookhoulma Mansour faye. KI na dem waay

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET