TURQUIE | "La tentative de putsch a été mise en échec".

265 morts, 1.440 blessés et 2.839 militaires arrêtés

La tentative de putsch militaire qui a secoué la Turquie dans la nuit de vendredi à samedi a été mise en échec, a annoncé le général Ümit Dündar, chef de l'armée turque par intérim, indiquant que 104 putschistes avaient été abattus.

Samedi 16 Juillet 2016 - 16:03

TURQUIE | "La tentative de putsch a été mise en échec".
Le coup d'état avorté a fait 161 tués et 1.440 blessés par les forces loyalistes et les civils, sans compter les putschistes, a déclaré samedi le Premier ministre Binali Yildirim.

M. Yildirim, qui s'exprimait devant la presse à Ankara, a indiqué que 2.839 militaires avaient été arrêtés en lien avec cette tentative qu'il a qualifiée de "tache" sur la démocratie turque. La situation est "entièrement sous contrôle", a-t-il ajouté. "Ces lâches écoperont de la peine qu'il méritent", a martelé le chef du gouvernement.

Tout comme le président Recep Tayyip Erdogan, M. Yildirim a accusé le prédicateur exilé aux Etats-Unis Fethullah Gülen d'être derrière cette initiative sanglante. Le régime turc considère que M. Gülen, un ex-allié de M. Erdogan, est à la tête d'une "organisation terroriste". Ankara avait par le passé demandé à Washington de l'expulser, ce que les Américains ont toujours refusé.

"Le pays qui sera aux côtés de Fethullah Gülen n'est pas notre ami", a lancé M. Yildirim, sans citer nommément les Etats-Unis, alliés d'Ankara au sein de l'Otan.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a de son côté exhorté les Turcs sur Twitter à rester dans les rues, mettant en garde contre une "nouvelle flambée".

"Le coup a été avorté grâce à une solidarité totale entre notre commandant-en-chef et président, notre Premier ministre et les forces armées turques", a indiqué le général qui remplace à priori temporairement le chef d'état-major, le général Hulusi Akar. Ce dernier avait été retenu par les rebelles tout au long de la nuit avant d'être libéré lors d'une opération militaire menée contre une base aérienne de la banlieue d'Ankara. De nombreux hauts responsables militaires s'étaient désolidarisés publiquement des putschistes dans la nuit, dénonçant "un acte illégal" et appelant les rebelles regagner leurs casernes.

Les opérations contre les putschistes se poursuivent au QG de l'armée

Les opérations visant à déloger les derniers putschistes retranchés dans le quartier général de l'armée à Ankara se poursuivaient samedi matin. Cet endroit semble constituer le dernier point d'appui de ceux qui ont tenté de réaliser un coup d'Etat en Turquie. Des sources gouvernementales indiquent que des coups de feu ont encore été tirés durant la matinée.

Les forces restées fidèles au gouvernement turc ont repris le contrôle du QG mais quelques groupes de putschistes continuaient à résister. D'après un responsable turc, les rebelles sont en possession d'hélicoptères de l'armée mais pas d'avions de combat.

Environ 200 autres soldats qui y étaient retranchés se sont rendus aux forces de l'ordre, a rapporté l'agence de presse progouvernementale Anadolu. Ces hommes, des simples soldats, avaient au préalable déposé leurs armes, selon l'agence.


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET