Tentative et complicité de coup d’Etat en 2007 : Un natif de Gandiol, dort dans le couloir de la mort en Gambie

Saliou Niang n’est pas le seul sénégalais en dormance dans le couloir de la mort en Gambie. 8 rebelles du Mfdc, accusés de complicité et de tentative de coup d’Etat, en 2007, avec leurs camarades libérés, en mai 2011, vivent le même sort que le natif du Gandiolé dans le Saint-Louis. Sans compter Omar Aidara, natif de Mahmoudan Chérif, arrêté en Gambie en 2007.

Jeudi 30 Août 2012 - 12:49

Tentative et complicité de coup d’Etat en 2007 : Un natif de Gandiol, dort dans le couloir de la mort en Gambie
Ils font partie du lot, ces membres du Mfdc, accusés de tentative et de complicité du coup d’Etat avorté en 2007 et dirigé par l’ancien général de l’armée gambienne, Ndour Thiam, réfugié au Sénégal. De sources en provenance du pays de Jammeh, ces huit membres, qualifiés des plus sanguinaires du maquis casamançais, pourraient subir le même sort que les 9 condamnés déjà exécutés par Jammeh. Parce que, précise-t-on, les délits pour lesquels ils sont incarcérés, répondent à une telle sentence, sous l’actuel Président.

C’est ainsi, à en croire les mêmes sources, que Lansana Prosper Diatta , Ousmane Badji, Daouda Diatta, Maouloude Amougna Badji, Ibrahima Coly, Abdou Salam Diemé, Nouha Diemé et Sidate Diedhiou, attendent toujours leur sort, à l’image d’un autre compatriote, Saliou Niang, notamment, avec l’intervention des autorités sénégalaises, après l’exécution de deux Sénégalais, parmi les neuf. Ce, quand on sait que leurs camarades, également membres du Mfdc, arrêtés pour les mêmes délits en 2007, sont libres, depuis mai 2011. Pourtant, dans la soirée du mardi 16 août 2011, le président de la République du Sénégal d’alors, Me Abdoulaye Wade, avait effectué le déplacement du côté de la Gambie, pour discuter avec son homologue de leur libération.

En outre, si Tabara Samb, Djibril Bah et Saliou Niang sont condamnés à mort, pour avoir tué une personne, et ces membres du Mfdc, pour tentative et complicité de coup d’Etat, Omar Aidara, le natif de Mahmoudan Chérif, arrêté en Gambie, en 2007, est accusé de complot contre le président de la République. D’après des sources, Yahya Jammeh, par le biais de ses soi-disant voyants, était informé d’un complot se tramant contre lui et sa maman, à travers un mouton. On lui aurait dit qu’un marabout avait fait ingurgiter une potion bénite à un mouton qui, sacrifié, fera mourir sa maman alitée. Ayant reçu des indications sur ledit mouton, des policiers étaient préposés à sillonner les coins et recoins de Brikama où était de passage Omar Aidara, à l’approche de la Tabaski. Malheureusement pour lui, les indications données par les sorciers de Jammeh stigmatiseront son mouton. Il fut, ainsi, arrêté, alors qu’il s’apprêtait à rallier son village natal de Mahmoudan Chérif, dans le Bignona, pour y passer la Tabaski, avec femme et enfants. Depuis, Omar demeure introuvable, malgré les démarches entreprises par sa famille. Et dire qu’il y a de nombreux Omar qui croupissent dans les geôles gambiennes, en attente d’une mort certaine, si les autorités sénégalaises n’y prennent garde.

Sékou Dianko DIATTA

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET