Thèse de Doctorat d'Etat: Fatou Diop SALL exhibe les faiblesses de la politique nationale de santé de la reproduction, en milieu rural.

Samedi 10 Mai 2014 - 23:35

Mme SALL et son époux, après la délibération.
Mme SALL et son époux, après la délibération.
Fatou DIOP SALL, la coordonnatrice du Groupe d’Études et de Recherche Genre et Sociétés (GESTES) a soutenu, samedi, sa thèse de doctorat d’État sur le thème : « Politiques publiques de santé et dynamiques de la reproduction : des inégalités sociales aux inégalités de santé. Cas des communautés rurales de Kelle Gueye, Léona, Potou et Nguène Sarr (région de Louga) ».

La sociologue a rappelé l’importance de l’adoption d’une bonne politique de santé de la reproduction pour faire face aux problèmes liés à la maternité dans les différentes communautés rurales de la région de Louga où cette étude a été faite.

Pour elle, ces mêmes difficultés constituent le lot quotidien de toutes les femmes du monde rural, en gestation et qui sont en marge des programmes de planification familiale. Ce qui mérite, suivant ses propos, un diagnostic très profond pour une meilleure prise en charge à travers les institutions compétentes.

Ce souci de préserver le bien-être de la Femme en lui assurant une bonne couverture médico-sociale, constitue le socle sur lequel repose la problématique amorcée par Madame Fatou DIOP SALL. Choix qui n’est guère fortuit, car rappelons-le, Madame revêt aussi la casquette de la coordonnatrice du GESTES qui s’intéresse sur toutes les questions relatives au comportement de la femme dans la société.

Le professeur Gora MBODJ qui avait encadré Mme Sall, a salué le dynamisme et le dévouement de cette militante et note que toutes les recommandations méthodologiques indiquées à cette dernière ont été bien prise en compte.
« Cette thèse est un annuaire. Tous les moments de la recherche en science sociale y ont été retracés » s’est-il félicité avant de souhaiter une belle carrière universitaire à son ancienne assistante.

Après un échange fort intéressant entre elle et le Jury, composé d’éminents professeurs et de chercheurs, Madame SALL s’est retrouvée avec la Mention Très Honorable avec les félicitations du Jury.

Wely Mbow


Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Charif Said SAID le 08/07/2015 12:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En tant que promoteur d'unité de formation et de Recherche de santé de la reproduction à l'Ecole de médecine et Santé publique de l'Université des Comores. Je sollicite votre contribution à nous fournir votre thèse pour alimenter notre base de données en tant qu'africaniste qui lutte contre les inégalités sociales plus particulièrement dans le milieu rurale

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET