Touba : 150 enfants égarés remis à leurs parents (communiqué)

Quelque 150 enfants égarés sont retournés à leur famille grâce à une action conjointement menée par la Croix-rouge sénégalaise, le Tribunal régional de Diourbel et d'autres structures

Mercredi 2 Janvier 2013 - 05:32

Touba : 150 enfants égarés remis à leurs parents (communiqué)
Une "opération d’assistance a permis à 150 enfants en situation de détresse de retrouver le sourire au contact des membres de leur famille", rapporte le communiqué reçu de la Croix-rouge sénégalaise.

Selon la même source, la Commission de prise en charge des enfants en situation difficile a été mise en place par les deux structures déjà citées, l'Action éducative en milieu ouvert (AEMO), le Centre Gindi, l’Association enfant, avenir de mon peuple basée à Saint-Louis et l’ONG Réseau international pour le développement et l’aide aux familles démunies (RIDA) de Touba.

La même source indique que les déclarations d’enfants perdus sont reçues au domicile de Serigne Fallou Mbacké, près de la grande mosquée de Touba, où a été célébrée la 118ème édition du Magal, mardi.

Elle annonce que "301 dépôts de déclarations d'enfants perdus ont été effectués le lundi 31 décembre 2012".

"Du fait de la densité des marées humaines ces deux jours (lundi et mardi), près de 182 enfants se sont perdus et ont été accueillis par la commission. Celle-ci procède ainsi à la prise en charge et à la remise de ces enfants égarés à leurs parents", lit-on dans le communiqué.

Il signale que la commission en charge des enfants égarés bénéficie de "l’appui financier et matériel du comité d’organisation du Magal [et] du Comité international de la Croix-rouge". "Ces structures œuvrent depuis 2009 pour la protection des enfants en situation difficile à Touba, lors du Magal où on note une affluence de milliers de pèlerins."

Le communiqué rappelle qu'"en 2012, lors du grand Magal de Touba, la Commission de prise en charge des enfants en situation difficile a assisté plus de 300 enfants égarés, grâce à l’engagement et la détermination de tous les partenaires" déjà cités.

Pour la remise des enfants égarés aux membres de leur famille, la commission exige la présentation d’une pièce d’identité et une photographie des parents, sous la supervision de deux juges du Tribunal régional de Diourbel, indique le communiqué.

Les structures membres de la commission recommandent "l'implication des chefs de village et de quartier de Touba et celle des pèlerins, pour une meilleure protection des enfants séparés de leurs accompagnateurs".


APS
Cet article a été lu plus de 324 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés. Ndarinfo.com milite en faveur d'un débat citoyen constructif au service de Saint-Louis du Sénégal.


Recherche SUR NDARINFO


Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Pinterest
Instagram
YouTube








Infos People

Un cameraman en mode « dagalé ». Qui est ce ?

Un boulot de braves que seul un brave sait faire. Personne ne pourra comprendre le sacrifice qu’un...

Miss Saint-Louis formelle : « Il n ya aucune liaison amoureuse entre Niankou Sembene et moi »

Miss Saint-Louis 2014 a fait une sortie au vitriole, hier, pour couper aux court aux rumeurs qui...






Dernières actualités à la Une

Actualités

Société

Education

Culture

International

Science

Facebook | © icondock.com
Twitter | © icondock.com
Google+ | © icondock.com
Mobile | © icondock.com
YouTube | © icondock.com

télécharger notre extension