Tourisme : un acteur prône l’application des conclusions des assises de 2002

Jeudi 19 Février 2015 - 13:25

Le président de l’antenne départementale de Mbour (ouest) du Syndicat national d’initiative touristique, Boly Guèye, a prôné l’application des mesures prises lors des assises nationales du tourisme de 2002, au lieu d’en organiser d’autres qui, à son avis, ne feront qu’allonger les dépenses.
‘’Les conclusions des assises de 2002 sont encore dans les tiroirs des autorités, alors qu’absolument rien n’a été fait pour appliquer les mesures qui ont été prises […]’’, a fustigé M. Guèye.
Il a indiqué que les grands axes ont été définis, et dans les différentes activités organisées par les professionnels et autres acteurs du secteur, on a clairement identifié les problèmes et les maux qui gangrènent le tourisme sénégalais.
‘’Ce qu’il y a lieu de faire, c’est de prendre en compte les différents points qui ont été relevés lors des premières assises du secteur et réitérés par les acteurs à travers leurs différentes manifestations pour que, d’une manière très urgente, les mesures idoines puisses être prises, pour le développement durable du tourisme qui est l’une des mamelles de notre économie nationale’’, a-t-il dit.
Selon lui, les acteurs à la base ont fini de donner des orientations pour la durabilité du développement de leur secteur.
Il a invité le chef de l’Etat Macky Sall, à prendre ‘’des mesures urgentes et concrètes pour une véritable relance du tourisme’’. ‘’Si nous ne faisons rien dans ce sens, nous risquons d’avoir encore des nuits blanches, comme on en connaît depuis quelques années’’, a-t-il averti.
‘’Aujourd’hui, il est plus qu’urgent que le président Macky Sall prennent à bras le corps le problème du tourisme sénégalais », a-t-il ajouté.
Selon lui, »il ne s’agit pas d’être docteur en droit ou en mathématiques, ou d’être un grand intellectuel pour prétendre pouvoir diriger avec brio ce tourisme-là ».
A son avis, »il suffit tout simplement un acteur à la base, un véritable professionnel en la matière pour avoir les moyens de développement de notre tourisme qui, pourtant, a de réelles potentialités ».
Saluant l’érection de nouvelles stations touristiques à Pointe-Sarène, Mbodiène et Joal-Finio, Boly Guèye pense qu’il faut, dès à présent, trouver des stratégies pouvant contribuer à rendre la destination Sénégal attractive, comme ce fut le cas dans le passé.
Selon lui, un conseil président présidentiel sur le tourisme, sous la présidence du chef de l’Etat, avec l’ensemble des acteurs qui gravitent autour du secteur du tourisme, serait beaucoup plus pertinent que des assises nationales qui pourraient se retrouver dans les tiroirs, comme celles de 2002.

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET