UCAD : De violents affrontements entre forces de l’ordre et étudiants agacent les enseignants

Mercredi 6 Août 2014 - 08:50

C’est l’Intifada. Sauf que là à la FLSH, ce sont des grenades lacrymogènes des forces de l’ordre contre des pierres lancées par les étudiants enragés puisque dépassés par la tournure des événements.



Tout est parti quand les étudiants de la Facultés de Droit et Sciences Economiques, après leur assemblée générale, sont venus passer une information à leurs camarades de la FLSH. C’est en ce moment que les forces de l’ordre ont fait irruption avant de commencer à tirer des grenades lacrymogènes sur les étudiants restés sept (07) mois sans bourse, afin de les disperser. Ce que les étudiants considèrent comme une agression, une violation de leur espace estudiantin.



En quelques minutes seulement, la FLSh est transformée en un champ de bataille. Personne ne pouvait ouvrir les yeux et respirer normalement à cause de la fumée des lacrymogènes.


Au finish, on note plusieurs arrestations, des blessés ; d’autres se sont sauvés tandis que le personnel administratif et les enseignants ont préféré rentrer tranquillement chez eux.


Une situation qui a provoqué la colère des enseignants. «La police n’a sa place ici. Le Syndicat des Enseignants du Supérieur (SAES) l’a dit et répété. Ce n’est pas normal. Ce n’est pas la présence des policiers au campus qui règle le problème des étudiants. Il faut payer leur bourse des étudiants », grogne Yankhoba Seydi, Secrétaire général du SAES, section FLSH, avant d’annoncer une rencontre incessante des membres dudit Syndicat pour prendre une position claire et définitive devant mettre fin à cette situation.

Ferloo

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET