UGB: L’état de la presse au Sénégal passé au crible.

Vendredi 3 Mai 2013 - 21:27

UGB: L’état de la presse au Sénégal passé au crible.
L’Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB) a abrité vendredi, une conférence sur media et construction de l’opinion publique au Sénégal, organisée par le club Com’ de la section Communication de l’UFR Communication Religions Arts et Cultures(Crac), à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la presse.

Le professeur Seydou Dia est revenu sur l’historique de la célébration de cette journée au Sénégal en évoquant ‘’toute la charge symbolique de cette manifestation qui est une opportunité à saisir pour jeter un regard rétrospectif sur le chemin que le pays a parcouru depuis la déclaration de Windhoek’’.

‘’Nous devons nous approprier des multiples symboles attachés à cette journée pour en faire un lieu d’action visant à défendre les mécanismes mis en place pour la liberté de la presse. Elle doit être une occasion de rappeler aux Etats leurs engagements souscrits par rapport aux respects de cette liberté. Enfin, elle doit être une opportunité d’administrer au grand public une piqûre de rappel’’, a-t-il dit M. Dia.

Il s’est, en outre, félicité des efforts fournis par le gouvernement sénégalais dans la préservation de la liberté d’opinion mais aussi l’établissement et le maintien d’une presse libre, indépendante pour sauvegarder la notion de démocratie dans la gestion étatique.
Le Sénégal qui occupe la 59ème place sur 179 pays, soit la 9ème place en Afrique, a progressé de 16 places par rapport à l’année précédente.

‘’Cette position est due au fait qu’aucun cas de mort ou d’emprisonnement n’a été enregistré dans le pays’’, souligne le Pr Dia qui ajoute que ‘’l’engagement des autorités dans le sens d’une dépénalisation du délit de presse’’ est à encourager. Seulement, il pense qu’il est impératif de ‘’stimuler un débat franc entre le public et les professionnels des medias sur les contraintes liées à cette liberté de la presse’’.

‘’Il faudra dresser une cartographie de la liberté de la presse, dresser les états de lieux’’, a –t-il ajouté en assurant que’’ la quête de cette liberté est une conquête permanente’’.

Le Professeur Mor Faye, chef de section communication de l’Ufr Crac a salué l’initiative de commémorer cette journée est une première dans l’histoire de l’université Gaston berger de Saint-Louis et note que ‘’la liberté est un élément essentiel de la vie démocratique d’un Etat, dans sa conception moderne’’. ‘’Cette Ufr pose de petites marques qui deviendront très grandes’’ laisse-t-il entendre en faisant allusion aux activités du Club Com’Union.

Abondant dans le sens, le conférencier a exprimé sa joie de commémorer cette journée par les étudiants de l’Ufr Crac. ‘’Nous sommes dans un pays de droit où la liberté d’opinion est garantie’’, assure Yoro Dia.

Il a rappelle que cet acquis ne date pas du régime de Wade. ‘’La liberté de la presse est née à Saint-Louis dans les années 60’’, renseigne l’analyste politique.

Pour lui, ‘’on est passé d’un contrôle publique à celui privé de la presse et le discours médiatique comme d’habitude est rarement neutre’’.
Dès lors, il appelle à l’installation d’un ensemble de’’ mécanismes de soupçon’’ qui selon lui, permettra aux populations de filtrer les informations qui leur sont destinées et de tirer profit de l’essentiel.

Cheikh S.SEYE

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET