UGB: Le Pr Babaly Sall trouve "inopérante" la possibilité d'un achat massif de consciences.

Vendredi 29 Mars 2013 - 21:30

La possibilité d’un achat massif des consciences lors de la dernière élection présidentielle reste "inopérante", selon le professeur Babaly Sall, coordonnateur provisoire d’une équipe multidisciplinaire de recherches axées sur les élections au Sénégal.

‘’Cette éventualité est inopérante et cela aurait coûté des milliards à un candidat pour s’attacher le vote des électeurs en recourant à ce procédé’’, a-t-il déclaré, dans un entretien avec l’APS, jugeant ‘’cette idée impertinente’’.

Pr. Sall s’est fondé sur la foi des résultats des travaux de cette équipe multidisciplinaire constituée de statisticiens, de mathématiciens, de juristes, de sociologues, entre autres.

Elle est composée d’enseignants de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB) et de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD), ainsi que des indépendants.

En effet, l'ambition de ces chercheurs des réseaux SigeGis et Afrobarometer établis notamment à Saint-Louis et à Dakar, est de se constituer en laboratoire d’analyse pour toute élection organisée au Sénégal ou à l’extérieur.

‘’La fraude à l’étape précédant le scrutin est quasiment impossible voire minime à l’état actuel’’, a-t-il ajouté, estimant qu’une fraude ne peut s’opérer le cas échéant que le jour de l’élection.

Parmi les conclusions de cette équipe figure aussi le constat qu’une élection se prépare dans la durée et que la victoire se construit avant l’échéance, a ajouté M. Sall, enseignant-chercheur à l’UGB de Saint-Louis.

L’équipe multidisciplinaire a été mise en place, a-t-il expliqué, ‘’pour permettre aux médias d’avoir un aperçu des résultats des élections, en un mot les premières tendances tout juste quelques heures après la fermeture des bureaux de vote’’.

‘’Ces médias ont besoin de faits pour étayer leurs analyses le jour du scrutin et ils ne peuvent le faire que très tard dans la nuit’’, a dit le coordonnateur provisoire de l'équipe multidisciplinaire de recherches axées sur les élections au Sénégal.

Concernant l’élection présidentielle de février-mars 2012, une table-ronde sera organisée prochainement à Dakar pour livrer les résultats et la publication d’un livre est aussi programmée, a annoncé l’universitaire.

Il soutient avoir obtenu pour cela l’appui de la Fondation Friedrich Ebert et l’USAID. Pr Babaly Sall est également vice-président de la Commission électorale départementale autonome (CEDA) de Saint-Louis.

Ndarinfo et APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET