UGB: Un scientifique déplore la faible soumission des chercheurs francophones aux financements de la Fondation Bill et Melinda Gates.

Jeudi 27 Mars 2014 - 22:08

« Les chercheurs africains et notamment de l’Afrique de l’ouest participent de manière très faibles aux projets à idées novatrices pour la recherche », a regretté, jeudi, Papa Salif, coordonnateur du programme VIH/Sida de la Fondation Bill et Melinda Gates à Seattle.

Ce spécialiste des maladies infectieuses qui présidait un atelier de partage sur les mécanismes de financement de cette fondation à l’Université Gaston Berger(UGB) de Saint-Louis a exhorté les chercheurs sénégalais à tirer profit des subventions offertes par ce projet, en indiquant que la plupart des thématiques dégagées « sont de priorités pour le Sénégal ».

Ces thèmes tournent autour « du paludisme, du VIH/Sida, de la malnutrition et des maladies diarrhéiques », explique M. Sow qui souligne que ces séances d’informations démarrées à l’UGB visent à « recueillir des idées de recherches afin que les chercheurs puissent bénéficier de ces avantages, aux même titre que leurs collègues de l’Afrique de l’Est et du Sud ».

« L’objectif est de partager ces informations et susciter l’engouement chez les jeunes », note le professeur Ahmadou Lamine NDIAYE, Président de l'Académie nationale des sciences et techniques du Sénégal (ANSTS). Ce dernier a rappelé que « les mécanismes de financement sont très souples».

Des bénéficiaires de ces financements ont mis en exergue les bénéfices de subventions qui ont permis de rendre opérationnelles plusieurs idées de projets, devant une assistance composée d’étudiants et de professionnels.

Pour le professeur Lamine Guèye recteur de l’UGB, le programme « Grands Challenges de la Fondation Bill et Melinda Gate va inciter la communauté universitaire de Saint-Louis à ^proposer des projets innovants qui peuvent charger la vie des personnes ».

« L’Université Gaston Berger a décidé d’accompagner ce programme important. Nous sommes conscients que l’université doit jouer son rôle dans la stimulation de la recherche (…) Ce projet cadre parfaitement avec le développement de la recherche à l’Ugb et du service à la communauté », a précisé M. Gueye qui a annoncé l’installation d’un comité de suivi qui accompagner les différents candidats de ce programme, « à rédiger, affiner leurs idées et traduire leurs projets en anglais ».

« Nous pensons, par ce procédé, que certains soumissionnaires de Saint-Louis vont être fiancés par cette fondation », a-t-il ajouté.

Ndarinfo.com

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 23:02 GAMBIE : Macky SALL félicite Adama BARROW

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET