Un bateau russe arraisonné à Dakar risque de payer 300 à 400 millions.

Dimanche 5 Janvier 2014 - 23:28

L’Oleg Naydenov, un bateau russe arraisonné par la Marine sénégalaise, risque de payer une amende variant entre 300 et 400 millions de francs CFA, a appris l'APS de source officielle, dimanche à Dakar.

''La procédure devant fixer le montant de l’amende à payer par ce bateau est en cours. Il risque une amende devant varier entre 150 et 200 millions de francs CFA, qui sera doublée puisqu’il s’agit d’un bateau étranger pris pour pêche sans autorisation, et qui a récidivé'', a expliqué, dans un entretien téléphonique, le capitaine de vaisseau Cheikh Sarr.

''Il peut y avoir aussi une saisie de la capture et des engins de pêche du bateau. Il a été pris dans la zone commune au Sénégal et à la Guinée-Bissau'', a ajouté l'officier de la Marine, par ailleurs directeur de la protection et de la surveillance des pêches du Sénégal.

Le navire russe a récidivé dans la mesure où il avait été pris pour pêche sans autorisation au Sénégal en 2012, a-t-il précisé, rappelant que l’Oleg Naydenov avait payé une amende de 150 millions de francs CFA à l’époque.

Selon Cheikh Sarr, le bateau russe est depuis samedi au port militaire de Dakar, où il a été conduit par un patrouilleur de la Marine sénégalaise.

Son arraisonnement date du 23 décembre, a-t-il précisé, expliquant qu’il a fallu une dizaine de jours aux marins sénégalais pour le ramener à quai.

APS

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par MOUSSA DIEYE le 06/01/2014 01:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo à la marine nationale.Nous saluons l'initiative mais la surveillance doit etre en permanence car chaque jour nos ressources sont pillées par des bateaux pirates.La nuit ces mêmes bateaux descendent dans les eaux territoriales pour pêcher et détruire les récifs coraliens et em même temps les filets des pêcheurs causant souvent même des accident car ils éteignent leur lampes.La preservation des ressources est fondementale pour un developpement durable du secteur de la pêche pilier de notre économie nationale.L'état doit prendre des mesures hardies pour l'avenir.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET