Un champion d'Afrique tunisien sous les verrous

Le franco-tunisien, Anis Ben Khaled âgé de 32 ans, est arrêté à Dakar après sa belle prestation aux championnats d'Afrique de judo durant laquelle il s'est adjugé la médaille d'or. Il était activement recherché par la Brigade Nationale des Fugitifs en France.

Mardi 19 Avril 2011 - 11:37

Un champion d'Afrique tunisien sous les verrous
Le franco-tunisien, Anis Ben Khaled âgé de 32 ans, est arrêté à Dakar après sa belle prestation aux championnats d'Afrique de judo durant laquelle il s'est adjugé la médaille d'or. Il était activement recherché par la Brigade Nationale des Fugitifs en France.

Il a été arrêté ce dimanche à l’aéroport Léopold Sédar Senghor alors qu’il rentrait en Tunisie après une belle prestation aux 32e championnats d’Afrique de Judo couronnée par une médaille d’or et qui se sont déroulés du 14 au 17 avril 2011.

Selon le quotidien «Le Populaire» qui donne l’information, les sources policières ont d’abord avancé qu’Anis Ben Khaled a été plusieurs fois emprisonné en France pour divers délits allant du vol simple au vol aggravé et au trafic de drogue.

Tout au long des compétitions de la 32e édition des championnats d’Afrique de Judo, Anis Ben Khaled était sous filature des éléments de la Division des Investigations Criminelles (DIC). Ils ont agi en parfaite collaboration avec la Brigade nationale des fugitifs en France.

Le judoka, expert en évasion né en 1979 en France de son interpellation jusqu’à son interrogatoire dans les locaux de la DIC, il était surveillé comme du lait sur le feu. Devant les enquêteurs, il aurait, selon toujours la même source, reconnu sont statut de fugitif recherché depuis environ un an par la police française pour évasions multiples. Les limiers ont confié que Khaled avait réussi à faire faux bond aux policiers qui l’avaient placé en garde à vue il y a seulement trois semaines. Sa deuxième évasion, il a pu le faire lors d’un procès. En avril 2010, le judoka franco-tunisien a pu s’exfiltrer alors qu’il était en train d’être conduit à l’hôpital pour des soins.

Les éléments de la DIC ont relevé qu’au cours de ses démêlés avec la justice française, «76000 euros, un kilo de cocaïne et une trentaine de kilos de cannabis avaient été saisis au cours d’une perquisition effectuée chez lui».

Anis Ben Khaled serait déféré à la maison d’arrêt et de correction de Reubeuss. Une procédure d’extradition soutenue par les autorités françaises est en cours.

Pour rappel le judoka franco-tunisien a été arrêté à la fin des 32e joutes du championnat d’Afrique de Judo auxquelles la Tunisie est classée première avec 10 médailles dont 5 en or.

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET