Un ex-militaire tente de s'immoler par le feu

Vendredi 18 Février 2011 - 14:57

Un ex-militaire tente de s'immoler par le feu
Un ancien militaire sénégalais a tenté de s'immoler par le feu vendredi devant la présidence de la République à Dakar et a été transporté dans un hôpital de la capitale dans un état grave, ont rapporté des témoins à un journaliste de l'AFP.

"J'ai vu un homme qui avait une bouteille à la main et un briquet. Il s'est enflammé après avoir versé le contenu de la bouteille sur son corps et a été évacué à l'hôpital", a déclaré sur place ce témoin en précisant que l'homme était habillé de vêtements de "couleur kaki".

"La flamme s'est rapidement propagée sur son corps. Les sapeurs-pompiers sont ensuite intervenus pour l'évacuer" dans le plus grand de la capitale sénégalaise, situé à quelques mètres de la présidence. "Ca m'étonnerait qu'il survive vu la gravité de ses brûlures", a déclaré un autre témoin.

Un gendarme et un policier également présents au moment des faits, ont confirmé ces déclarations et un journaliste de l'AFP a constaté des traces de brûlure sur la chaussée.

Un petit attroupement s'est formé peu après l'immolation qui s'est produite devant la présidence, mais également devant le siège du gouvernement situé juste en face. La circulation a été momentanément interrompue sur l'axe très emprunté qui passe devant les deux bâtiments.

En début d'après-midi, les motivations de cet acte et l'état dans lequel se trouvait la victime, qui, selon une radio locale privée se nomme Oumar Bocoum, n'étaient pas connues.

"C'est un ancien militaire mais il n'est pas membre de notre organisation", a déclaré à l'AFP Issa Guèye, président de l'Association nationale des anciens militaires invalides.

L'association avait appelé à une marche vendredi pour réclamer au gouvernement une "augmentation des pensions", a affirmé M. Guèye et un porte-parole de l'association avait déclaré que les anciens militaires s'immoleraient par le feu s'ils n'obtenaient pas satisfaction.

Cette manifestation a finalement été annulée après une médiation d'un influent chef religieux.

En janvier, un chauffeur de camion d'une cimenterie avait tenté de s'immoler par le feu à Rufisque, près de Dakar, pour protester contre la fin de son contrat de travail, mais avait été sauvé par une intervention de ses collègues, selon la presse locale.

En 2008 déjà, un homme qui réclamait le paiement de loyers au parti au pouvoir qui, disait-il, avait loué sa maison dans une ville du sud du pays, était mort après s'être immolé par le feu devant le palais présidentiel.

Quelques mois auparavant, une Sénégalaise résidant en Italie et militante du parti au pouvoir, Penda Kébé, s'était immolée par le feu à Rome, selon la Rencontre africaine pour la défense des droits de l'homme (Raddho), ONG basée à Dakar. Elle avait vainement tenté de rencontrer le président Abdoulaye Wade en visite en Italie.

AFP

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET