Un professeur de l'UGB plaide pour la réforme du Conseil constitutionnel

Samedi 15 Juin 2013 - 06:16

Un professeur de l'UGB plaide pour la réforme du Conseil constitutionnel
Le professeur Mayacine Diagne de l'Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis a plaidé pour une réforme du Conseil constitutionnel dont les compétences minimales devraient être maximalisées, a-t-il dit, ''pour lui permettre de jouer véritablement son rôle de régulation de la vie politique''.

‘’Il faudrait en arriver à une réforme du conseil constitutionnel en le dotant de compétences maximales contrairement à la situation actuelle marquée par ses compétences minimales’’, a dit dans un entretien avec l’APS Pr. Diagne auteur du livre ‘’Le Conseil constitutionnel, l’institution et ses techniques’’ publié récemment.


D’ailleurs, a-t-il rappelé, le président Macky Sall conscient de cette réalité avait annoncé durant la campagne électorale pour la dernière élection présidentielle que s’il est élu, il allait procéder à une révision de la composition des membres de cette institution qui joue un rôle central dans le domaine politique.

Pour Diagne, ''il faudrait revoir le mode de désignation de ses membres qui ne doit pas être seulement l’affaire du président de la République mais bien s’ouvrir aux autres institutions comme l’Assemblée nationale, le Conseil constitutionnel qui devraient avoir la possibilité de désigner des membres au sein de cette institution''.

Il a souligné qu’à l’orée des élections présidentielles ''il y a eu beaucoup de politique politicienne et beaucoup politiciens ont eu à se prononcer sur le rôle et la place du constitutionnel''. Ce qui l’a poussé à se dire que cette institution reste méconnue du grand public d’où son choix d’écrire ce livre qui donne aussi la possibilité aux étudiants de s’imprégner du statut et des compétences du juge constitutionnel.

Ancien directeur de cabinet du ministre de la Décentralisation et des Collectivités locales, Mayacine Diagne est auteur de plusieurs articles scientifiques de référence en droit administratif, en droit financier et en droit constitutionnel. Il est rapporteur du comité national de pilotage de l’acte III de la décentralisation.

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par BENAR Papa Birahim Douta (COJER DEPARTEMENT DE RUFISQUE) le 15/06/2013 09:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Félicitation Professeur encore une fierté de plus!

2.Posté par prondar le 15/06/2013 20:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
voilà des gens qu'il faut responsabilisé

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET