Une Sénégalaise arrêtée en France pour avoir noyé sa fille à Berck Sur Mer

Le Tribunal de Boulogne-sur-Mer vient de communiquer l'identité de l'auteur de l'infanticide survenu à Berck-sur-Mer le 20 novembre dernier. Fabienne Kabou, franco-sénégalaise, avoue le meurtre de sa fille Adélaïde.

Samedi 30 Novembre 2013 - 23:59

Une Sénégalaise arrêtée en France pour avoir noyé sa fille à Berck Sur Mer
La fillette retrouvée sur la plage de Berck au petit matin du 20 novembre a désormais un nom. Elle s'appelait Adélaïde, et serait née en région parisienne le 9 août 2012, elle avait donc 15 mois quand elle est morte, emportée par la marée.
Sa mère, Fabienne Kabou, âgée de 36 ans, interpellée hier soir à son domicile de Saint Mandé en région parisienne, a livré des aveux circonstanciés aux enquêteurs.

Dans un communiqué, le Parquet de Boulogne-sur-Mer expose que la jeune femme dit avoir prémédité son geste, face aux difficultés rencontrées dans la prise en charge quotidienne de sa fille.

L'enfant a été déposée vivante sur la plage
Le 19 novembre dernier, Fabienne Kabou, née au Sénégal mais de nationalité française, s'est rendue à Berck, dans le but de mettre fin aux jours de son enfant.

Elle l’a déposée vivante sur la plage alors que la marée montait. Elle ne s’était jamais rendue dans cette ville, dont seul le nom a retenu son attention, indique le Parquet de Boulogne-sur-Mer. Elle a ensuite regagné dès le 20 novembre 2013 son domicile, qu’elle n’a plus quitté selon ses dires. Elle n’a ni vu, ni entendu le moindre appel à témoins, toujours selon ce communiqué.

Etudiante en philosophie, sans ressources
La jeune femme a déclaré se consacrer à des études de philosophie à l'université Paris 8 (elle a retranscrit notamment des textes de Gilles Deleuze). Elle est sans travail et sans ressources. Elle vit avec un compagnon âgé de soixante-trois ans, auquel elle a expliqué à son retour qu’elle avait remis l’enfant à sa propre mère afin qu’elle soit prise en charge au Sénégal, dans sa famille maternelle. Lui aussi affirme qu’il n’a eu aucun écho de la disparition de l’enfant.

La mère se trouve toujours dans le bureau du juge chargé de l'instruction qui devrait lui signifier sa mise en examen pour assassinat. Le Parquet a sollicité son placement en détention provisoire.

Leral.net

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET