VIDÉO | Saint-Louis : des effets bénéfiques du BIOGAZ sur l’école.

L’installation d’un biodigesteur à l’école Ousmane SOUMARE de Goxu-Mbacc a produit des impacts positifs sur les enseignements apprentissages dans cette structure éducative située dans la zone sud de la Langue de barbarie. En a croire le directeur Ousmane GUEYE, l’usage de cette nouvelle source d’énergie a permis de réduire considérablement la participation symbolique des élèves dans la gestion de la cantine scolaire de l’établissement.

Jeudi 28 Juillet 2016 - 23:31

« Aujourd’hui, nous obtenons du gaz gratuitement alors que nous dépensions plus de 20.000 francs par mois pour les achats de bonbonnes de gaz destinées à la cuisson. Cela nous permet d’épargner de l’argent et ces économies se répercutent sur l’apport symbolique des élèves », a-t-il dit, en marge d’un atelier de clôture sur le projet «  Biogaz Ville de Saint-Louis ».

Ce programme porté par le Commune de Saint-Louis et mis en œuvre par l’Association le Partenariat, en collaboration avec le Programme National de Biogaz domestique du Sénégal (Pnb), est soutenu par la ville de Lille, la métropole européenne de Lille et le ministère français d’Affaires étrangères.

La phase expérimentale déroulée dans cette école de Goxu Mbacc, une première du genre au Sénégal, suscite beaucoup de satisfaction et d’espoirs. En plus de l’allègement des familles démunies sur les charges affairant à l’alimentation des enfants en milieu scolaire, le Biogaz, semble devenir un moyen de lutte contre les déperditions scolaires récurrentes dans ce quartier de pêcheurs.

«  Avec l’utilisation Biogaz, l’apport des élèves dans le fonctionnement de la cantine scolaire sera bientôt supprimée. D’ici quelques mois, les élèves pourront prendre des repas gratuitement », a ajouté le directeur GUEYE qui souhaite la pérennisation et la généralisation de ce programme dans les autres écoles de la ville.

À Saint-Louis, 16 unités de biodigesteurs ont été construites par le projet donc 10 à Bango, 03 à l’Université Gaston Berger, 05 dans le site de transformation des produits halieutiques de Guet-Ndar, en plus de celle, implantée dans l’école Ousmane SOUMARE.

Pour Nicolas DUPUY, le coordonnateur du partenariat, l’intérêt est « d’impulser une filière locale de Biogaz avec, en perspective, une offre en développement et la formation de maçons aptes à relever cet important défi énergétique ».

L’atelier a permis de recueillir les avis de bénéficiaires et des acteurs impliqués dans le projet. Ces données seront capitalisées et inscrites dans l’orientation de la seconde phase du programme qui sera soumise aux partenaires.

Le Programme National de Biogaz domestique du Sénégal (Pnb) a magnifié le dynamisme manifesté par le Partenariat dans l’exécution de cette initiative visant soutenir la politique énergétique nationale et lutter contre la précarité énergique, en réitérant la disponibilité de sa structure à soutenir cette dynamique.

En a croire Ousmane DIALLO, son représentant, le Partenariat «  est en train de faire un excellent travail, à la place du Pnb).

NDARINFO.COM
 

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET