Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

VIES DE CHIEN (66)

Mercredi 5 Décembre 2012 - 01:55


En effet, deux semaines plus tard, lorsqu’il avait vu en direct à la télévision le nouveau président, fraîchement élu, déclarer sans sourciller « Mes chers concitoyens, vos soucis d’argent sont terminés ! Je ferai de vous tous des hommes riches comme Crésus ! » cela lui avait fait l’effet d’une douche glacée et il avait ressenti comme une remontée de bile dans son œsophage. Écœuré, il avait appuyé d’un geste rageur sur le bouton du poste téléviseur et enfoui son visage dans ses mains sous le coup de la colère et de l’amertume.

Ce jour là mon maître prit la décision de ne plus s’intéresser à la politique et de se consacrer exclusivement à sa famille et à son travail.

Plus d’un an après « l’exil » européen d’Assane et Ousseynou, l’ambiance de la maison familiale avait notablement changé. Il y régnait à présent une sorte de calme recueilli en l’absence des jumeaux boute-en-train qui en assurait l’ambiance. A eux trois, Yacine, Salimata et mon maître faisaient autant de bruit que des moines dans une abbaye. Bien qu’il ne fût pas un dévot comme l’eût sans doute souhaité sa femme, mon maître n’en menait pas pour autant une vie dissipée et il savait se contenter des plaisirs les plus simples et les plus sains comme la lecture, les promenades et, lorsque survenait l’hivernage, période à laquelle il prenait ses congés, les virées à l’hydrobase et les bains de mer interminables.

Je suivais mon maître comme son ombre et l’accompagnais partout où il allait. Nous étions pour ainsi dire inséparables et il y avait entre lui et moi une authentique empathie. L’amour qu’il me portait paraissait étrange à ceux qui sont incapables de comprendre la profondeur de la relation qui peut exister entre un homme et un chien et me faisait parfois me remémorer ces mots de Colette qui étaient pour moi mieux qu’un viatique: « Loin de vous oublier, chiens chaleureux,
Comment me passerais-je de vous ?
Vous me faites sentir le prix que je vaux.
Un être existe donc encore pour qui je remplace tout ?
Cela est prodigieux, réconfortant. »
La secrète osmose qui peut exister entre un chien et son maître restera à jamais un mystère pour les personnes à l’esprit carré et peu sensibles à tout ce qui relève du subliminal.
Mais moi, je savais parfaitement la raison pour laquelle mon maître m’aimait si fort et tenait à moi presqu’autant qu’à la prunelle de ses yeux : j’étais le seul être au monde sur lequel il pouvait entièrement se reposer et avoir une confiance aveugle, le seul qui lui fût soumis corps et âme et d’une fidélité sans faille, le seul dont il eût pu faire tout ce qu’il voulait, le seul qui lui permettait d’exercer ce pouvoir absolu qui fait d’eux des demi-dieux et auquel aspirent au fond d’eux-mêmes tous les autres humains.

Qui d’autre qu’un chien en effet eût accepté de se coucher docilement à ses pieds, le cœur battant au rythme du sien, ses propres pensées et mes rêveries s’écoulant dans un même flux et reflux ? Qui d’autre qu’un chien, courbant humblement l’échine, eût accepté d’obéir au doigt et à l’œil à un simple appel de la voix, au moindre claquement de doigts de celui dont il a fait son seigneur, son maître ? Mais pour moi Nestor, tout cela allait bien évidemment de soi ! (à suivre…)



Commentez maintenant

1.Posté par Ancien Eleve le 06/12/2012 04:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Par pur hasard, je suis tombe sur votre rubrique. Je prendrai le temps de lire les contributions precedentes...
Je retourne en classe Mr Camara..
Vous m`avez beacoup appris a Neuville.
Responsable de classes : 4eme et 3eme des annees 80.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés. Ndarinfo.com milite en faveur d'un débat citoyen constructif au service de Saint-Louis du Sénégal.

Dans la même rubrique
< >

Samedi 20 Avril 2013 - 15:54 LE NAIN BOITEUX (suite et fin)

Samedi 13 Avril 2013 - 07:00 LE NAIN BOITEUX (10)


Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube
Rss


Recherche SUR NDARINFO





Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !


Le People de Ndar

Grande leçon de Serigne Abdoulaye Bamba SARR au lancement de Ndar Sett Wecc : La propreté de Saint-Louis doit être l’affaire de tous !

Au lancement de l’opération Ndar Sett Wecc (Saint-Louis, ville propre), des larmes ont coulé. Ce...

Madame Sophie DIALLO, Chargée de mission du Recteur de l'UGB: constance et engagement !

Cette brave dame symbolise parfaitement la volonté claire et affichée de l’Université Gaston Berger...

Il faut honorer le Capitaine Mignane SARR !

Grand protecteur de l’environnement, le Capitaine Mignane SARR œuvre dans l’ombre et abat un...








Dernières actualités à la Une

Actualités

Société

Education

Culture

Monde

Science

Facebook
Twitter
Google+
Mobile
YouTube

télécharger notre extension