VIH/SIDA: ces chiffres qui font froid dans le dos à Saint-Louis (étude)

Les personnes vivant avec le VIH/SIDA doivent non seulement lutter contre leur statut sérologique, mais elles doivent également faire face à la stigmatisation et à la discrimination auxquelles elles sont victimes. Une étude a été réalisée dans quatre (4) régions du Sénégal sur un échantillon de 626 victimes.

Mardi 15 Avril 2014 - 14:33

VIH/SIDA: ces chiffres qui font froid dans le dos à Saint-Louis (étude)
Les résultats de l’étude index stigma réalisé sur 626 personnes (436 femmes, 186 hommes et 4 personnes transgenres) vivant avec le VIH/SIDA sont sans appel. Ils font froid dans le dos. Sur un échantillon de quatre (4) régions du Sénégal, Notamment Dakar (241), Saint Louis (122), Ziguinchor (131 et Kaolack (132). L’étude à révélé sur 5 personnes porteuses du VIH, 2 victimes parmi elles, soient 37,9%, ont réalisé avec eu au moins une expérience de stigmatisation ou de discrimination de la part des personnes non malades.

Les résultats renseignent que 39,3% des cas sont victimes de d’exclusion sociale. 9% font l’objet de stigmatisation de la part de leur mari ou de leurs proches en raison de leur statut sérologique. Le sentiment de honte prédomine selon le journal "l'observateur" sur 46% des victimes et 9% des enquêtés ont eu des pensées suicidaires. Les résultats de l’étude ont été rendus publics par le Réseau national des associations de Personnes vivant avec le VIH/SIDA, hier lundi à Louga

L’enquête montre par ailleurs que la stigmatisation est nettement plus retrouvée dans les régions de Kaolack (52.3%) ou Dakar (47.7%) que dans les régions de Saint Louis (32.2%) et Ziguinchor (10.7%).

Télécharger

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par ndeye aissa gueye le 19/06/2014 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
i[il est interessant d'organiser chaque jour des causeries et des dépistages mais le plus important est de sensibiliser la population sur la discrimination et la stigmatisation pour permettre aux personnes vivant avec le VIH de lever leur rideau et de mieux vivre leur sérologie. c'est une maladie comme toutes les autres. pourquoi on ne fuit plus les lépreux soyons plus cool et aidons-les à vivre publiquement leur statut comme si c'était le paludisme.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET