XVe Sommet de la Francophoonie: Scandale à la sélection des artistes pour la décoration du centre conférence international Diamnadio.

Ce qui était parti pour être un coup de maitre et annoncer une volonté ferme de mettre les pratiques malsaines dans les oubliettes pour la voie de l’émergence, a déçu plus d’un.

Samedi 15 Novembre 2014 - 08:34

Le concours pour la décoration du centre conférence international Diamniadio lancé depuis avril 2014 avec des termes de référence clairs, pertinents et équitables, n’a pas tenu toutes ses promesses. Les artistes participants pour la plupart ont fustigé les résultats annoncés en catimini à l’issue du concours et qui vont à l’encontre des règlements ( terme de référence, voir lien en bas). Un concours qui voulait créer une saine émulation entre les artistes du Sénégal d’âges et de sexes différents, en rivalisant de talent créatif et de capacité à intégrer le thème de la francophonie dans des œuvres d’arts visuels et ainsi mettre en valeur le génie sénégalais, s’est révélé être une affaire de « grands », de « noms » ou de bandes de copains.

- Des artistes sélectionnés avaient, d’une manière délibérée, décidé de me pas déposer de dossier et ont été appelé au téléphone et invité à en déposer un bien après la date limite indiquée. Comme pour dire déposer votre dossier vous serez sélectionnés !

- Des artistes dont les œuvres déjà vues et sans aucune créativité relative au concours, ont été sélectionnés sous ce qui semble être un ballet de notoriété. Comme pour dire vous avez fini de vous faire un nom, vos œuvres répondent aux critères du concours !

- Des artistes coptés pour faire partie des membres du jury, ont vu leurs œuvres sélectionnées contrairement encore une fois au terme de référence. Comme pour dire vous pouvez être juge et partie ! (voir liste des membres du jury, lien en bas)

- Des artistes ont été sélectionnés parce que leurs œuvres n’ont pas été relativement onéreuses. Alors que le prix de l’œuvre, sensé être négociés après sélection, n’a jamais été un critère de sélection.

Ce sont là les coup tordus qui ont brisé le rêve de beaucoup d’artistes sénégalais qui s’étaient investi réellement en effort, en temps et en moyens financiers consistants pour répondre à une entreprise noble décrit en amont dans les termes de référence d’un concours qui a fini par semer l’amertume, la déception et la honte dans le milieu des arts.

http://www.francophoniedakar2014.sn/Decoration-du-Centre-de.html ( les membres du jury)

http://www.francophoniedakar2014.sn/Appel-a-projets-pour-la-decoration.html ( les termes de référence du cours)



Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 23:02 GAMBIE : Macky SALL félicite Adama BARROW

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET