YA PAS QUE L'ILE DANS SAINT LOUIS (decentralisation)

 DOMOU NDAR
Jeudi 12 Juillet 2012

Notez [Ignorer]
salut
il faut decentralisé les activites de la mairie vers les autres localites on dit tjrs NORD -SUD-GOKUMBADJ-SANTHIABA et SOR il ya aussi GUINAW RAILS -SOR DAGUA-SOR DIAGNE-LEBAR et autres penser a la delocalisation mes freres il est temps aussi
merci
 eva
Vendredi 27 Juillet 2012

Notez [Ignorer]
Cher domou ndar je suis d'accord avec ce que tu as. C'est comme si les autres quartiers n'existent pas. J'habite Sor Daga mais j'en ai honte. Il n'ya même de robinets dans certaines maisons et pourtant ils font partie de Saint Louis. La SDE ne leur facilite pas la tâche.
 marem
Vendredi 10 Août 2012

Notez [Ignorer]
n oubliez pa diaminar le coeur de la ville avec ses bombes : ordures, eaux pluviales, eaux ménagères, non alignement des habitations, ...
 DONOU NDAR
Vendredi 24 Août 2012

Notez [Ignorer]
bien sure on oubli pas diaminar et c'est une des priorités sur la ville de saint louis on n'a des yeux pour voir que diaminar doit etre completement detruit et refait car il est dans un creuvase est receptionne tous les eaux de pikine guinawraill et leona manque de systeme adequate pour faire une bonne evacuation des eaux de pluie donc voila rien a faire que de detruire diaminar refaire un systeme adequate pour l'evacuation des eaux rempler ce crevase et l'amenage en PARC naturel avec de jolie arbres et un lac artificiel bien entretenu pour le bien etre des saints louissiens tels est ma pensée merci
 marem
Vendredi 4 Janvier 2013

Notez [Ignorer]
Moi, je suis originaire de Léona. La maison de grand-père se trouve là-bas. Comme tu le sais, les demeures traditionnelles ont éclaté partout. Là, à Diaminar, je cohabite avec des familles qui viennent de la rue Adamson, au nord et de Guet-Ndar dans la Langue de Barbarie. Un minimum de respect vis-à-vis des habitants de ce quartier ne coûte rien à quelqu'un de raisonnable. Je suis d'accord avec toi, si ta pensée est meilleure pour la ville de Saint-Louis. Les militaires du génie ont comme devise : "Détruire pour mieux construire !" Mais il faut beaucoup d'audace et de moyens pour raser un quartier qui s'étend de la cité Police (ex. Camp des gardes républicains) à la nouvelle Gare Routière, et entre la Route nationale et le Chemin de Fer. L'histoire raconte que Diaminar ne se situe point sur une voie d'eau ; au contraire, il y avait des dunes de sable qui ont servi à remblayer une bonne partie de la Commune. Les autorités successives n'ont pas été assez prévenants pour avoir laissé Diaminar se gonfler. Maintenant, ce sont des immeubles qui s'y arrachent de terre. Cependant des projets (comme celui dont a bénéficié Pikine) moins ambitieux existent, à savoir :
1. déplacer une partie de la population.
2. tracer les rues principales.
3. poser un système d'assainissement pour les eaux usées et pluviales.
4. gérer les ordures.
Ces projets tardent à se réaliser.
Nous sommes ensemble pour une ville du futur.

Votre nom :


Votre email :
 (non publié)


Message
Balise embed   Annuler ou
Votre vidéo sera affichée en dessous de votre post.



Dernières actualités à la Une

Actualités

Société

Education

Culture

Monde

Science

Facebook
Twitter
Google+
Mobile
YouTube

télécharger notre extension