Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Abdoulaye Seck, la voix du Cayor

Mardi 29 Janvier 2013

Bonjour ami(e)s de A vos plumes, nous avons le plaisir d'accueillir Abdoulaye Seck, jeune poète par ailleurs Directeur de publication de Lompoul info.


Abdoulaye Seck, la voix du Cayor
Bjr M. Seck, présentez-vous à nos lecteurs

Je m’appelle Abdoulaye SECK. J’ai 24 ans, j’habite à Lompoul. C’est un village situé dans la région de Louga à quelques kilomètres du département de Kébémer. Je suis étudiant à l’Université Gaston Berger de Saint louis. Je suis très passionné par l’écriture. Et voilà ce qui fait de moi un journaliste-écrivain.
 
Votre histoire avec la poésie

En fait, je peux dire que j’ai toujours aimé la poésie. La muse m’a très tôt visité si j’ose m’exprimer ainsi. J’ai commencé l’écriture depuis l’école primaire mais à travers des textes de Rap. Par la suite, j’ai changé de vision pour cheminer avec la poésie au moment où je commençais à connaitre et à lire des écrivains de renommée internationale. De manière brève, c’est ce que je peux vous en dire de mon histoire avec la poésie. Depuis lors, je n’ai jamais cessé de taquiner les muses. Fidèle compagnie !
 
Avez-vous des projets

Là je vous dis oui parce que je viens de terminer un recueil que je vais publier prochainement. En tant que membre de Plum’art (club des jeunes écrivains et artistes de l’UGB), je suis engagé dans l’élaboration du journal éponyme, mais aussi je travaille avec Rimes du fleuve notamment dans le cadre d’un recueil collectif. De même je fais partie des Poètes en vadrouille avec qui, j’anime des soirées de déclamation poétique tout en espérant publier mon premier recueil par la rencontre d’un éditeur aussi. Mais, j’encadre des jeunes qui, dès à présent, ont commencé à taquiner les muses.
 
Enfin parlez-nous de votre texte « Emblème de ma nation »

Dans ce poème « Emblème de ma nation », je rends hommage aux éducateurs précisément aux enseignants et professeurs de bonne foi qui n’œuvrent que pour une nation garni d’intellectuels, de savants, d’érudits et notamment pour un développement constant. 

Merci M. Seck, et pour nos lecteurs voici le texte Emblème de ma nation

Emblème de ma nation
 
Ma pendule pendant sur le tapis des grands Hommes
Porte l’échiquier de ma force sublime
A travers la magnificence qui fait valoir leurs âmes
Brandies par les cordes de l’illustre Poète.
 
J’étanche ma soif ébranlée par le vent de midi
Dans l’abreuvoir cristallisé par la sueur de leur corps
Garni de faits et gestes purs qui galvaudent l’impureté.
Le flegme sur leur visage radieux
Le courage luit leur démarche
Trottinant vers le royaume crucial de l’excellence
 
Vous êtes les enseignants à la noblesse d’âme,
Médaille si chère dans l’alcôve mondaine
Vous êtes les instituteurs, clefs de mon foyer
Bâti par un sacerdoce doué de potentialité
Vous êtes les professeurs à l’arme sacrée limée de culte
Sur l’Oural de ma plus haute considération
 
Assis sur la chaise picturale des sages,
Le remerciement sans cesse est pour vous.


RECHERCHER SUR NDARINFO



PLUS DE VIDEOS