Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

L’école Oumar Syr DIAGNE fait peau neuve grâce à la FIDEI (vidéo)

Mercredi 10 Octobre 2018

L’école Oumar Syr DIAGNE fait peau neuve grâce à la FIDEI (vidéo)
Après a voir rénové en juin 2018 de la maternité de Ndar Toute, l’association FIDEI réhabilite le bâtiment A de l’école Oumar Syr DIAGNE des Eaux-Claires. Cette infrastructure abrite des salles de classe et le bureau du directeur. Jadis vétuste et délabré, l’école dégage un nouveau souffle au grand bonheur de la communauté éducative. Pour cette intervention, l'association humanitaire a déboursé près de 10 millions de FCFA.
 
C’est un ouf de soulagement que l’équipe pédagogique et les parents d’élèves ont poussé à la cérémonie de réception du nouveau bâtiment, mercredi.
 
« Ce nouveau décor va impacter positivement sur les enseignements apprentissages », a renseigné le directeur Abdoulaye GUEYE qui salue la diligence de l’intervention sociale de la FIDEI.
 
 
De vibrants hommages ont été rendus au président Olivier Grouès et à ses membres. Une mention de satisfécit a été adressée à Oumar THIOYE, le représentant local de l’association de solidarité internationale pour sa « disponibilité » et sa « sensibilité » aux revendications de l’école.
 
FIDEI entend poursuivre ses actions au profit de cette école. En effet, elle prévoit la réhabilitation du bâtiment, en 2019, en invitant  l’Inspection de l’Académie et de la Formation (IEF) de Saint-Louis à doter cet édifice en table-bancs.

>>> Suivez la réaction de M. THIOYE ...

NDARINFO.COM

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Mer ba foutt le 13/10/2018 22:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je demande à l'État de jeter un coup d'œil sur le marché des blouses scolaires dans certains établissements scolaires. Certains Proviseurs et principaux négocient directement avec les tailleurs, rarement, les parents se trouvent impliqués à travers les Conseils et Comités de Gestion. Chacun commande au mieux disant des blouses en tissu de très bas de gamme et engrangent entre 800 et 1000F par blouse . Si quelqu'un a près de 500 élèves, imaginez le pactole.
Pourquoi ne pas exiger la gestion des blouses par les conseils et comités de gestion des établissements, s'il y a des sous à gagner sur le dos des parents, autant que ces sous retournent dans la caisse de l'établissement.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.