Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Le FRAPP soutient les travailleurs de la Compagnie sucrière sénégalaise (CSS)

Lundi 3 Décembre 2018

Le FRAPP soutient les travailleurs de la Compagnie sucrière sénégalaise (CSS)
Les emplois de la CSS menacés par le business de la bourgeoisie parasitaire
La CSS avait annoncé, en juin 2018, une production record de 144.000 tonnes de sucre qui permettra d’avoir du sucre toute l’année sans avoir à en importer. La CSS avait même demandé la suspension des importations jusqu’en mai 2019.

Le président Macky Sall avait envoyé en mission commandée les dirigeants de l’Unacois Jappo pour contrôler la lutte des commerçants organisés dans le Collectif Auchan Dégage afin que celle-ci ne se radicalise pas. C’est ainsi par exemple, que Idy Thiam président de l’Unacois n’a jamais travaillé à l’édification du front qui devait regrouper les commerçants, les aviculteurs. L’Unacois Jappo n’a jamais respecté son engagement de rencontrer le FRAPP FRANCE DEGAGE. Mais également, lors du rassemblement du 16 octobre sur la place de l’obélisque, il avait clairement dit que le FRAPP FRANCE DEGAGE ne devait pas prendre la parole. Les dirigeants de l’Unacois jappo ont été corrompus par le président Macky Sall avec 60.000 tonnes de sucre. Le ministre du commerce gérera finalement 30.000 tonnes de sucre. Et donnera finalement 30.000 tonnes de sucre à l’Unacois. Sur les 30.000 tonnes de sucre, le présidnet Idy Thiam s’arrogeant 15.000 tonnes de sucre.

 
Un pour tous et tous pour un  (Par Guy Marius Sagna)Sélectionné pour vous :
Un pour tous et tous pour un (Par Guy Marius Sagna)

Selon les calculs avec ses 15.000 tonnes de sucre, Idy thiam aura un bénéfice de 1.200.000.000 FCFA. Oui, un milliard deux cent millions de franc CFA. Autrement dit, les 60.000 tonnes de sucre est un business lucratif de 4.800.000.000 FCFA.

Avec ces 60.000 tonnes de sucre, le gouvernement et l’Unacois menacent les 8.000 emplois de la CSS et plus de 7.500 emplois dans les domaines du commerce, de l’agriculture, des Pme à cause de l’installation de Auchan et des autres grandes surfaces.

Le FRAPP dénonce cette posture du gouvernement et de l’Unacois.
Le FRAPP soutient les travailleurs de la Compagnie sucrière sénégalaise (CSS) et des commerçants organisés dans le collectif Auchan Dégage.

Le FRAPP sera à la manif devant Orange pour dire : ORANGE DAFA DOY !
Demain mardi 04 décembre 2018, devant l’Agence commerciale distributeurs partenaires de Orange sur la VDN, en face du siège nationale de la Sonatel, le FRAPP FRANCE DEGAGE sera à la manifestation des distributeurs de produits de télécommunication regroupés au sein de l’Union des Distributeurs de Produits de Télécommunication au Sénégal (U.D.P.T.S). Le FRAPP y sera pour exprimer son désaccord total sur les politiques unilatérales et meurtrières que Orange Sénégal a commencé à mettre en œuvre dans les régions et dénommée zonning et arrêt des transactions entre demi-grossistes.

Ces nouvelles mesures ne sont pas conformes aux intérêts des demi-grossistes car elles vont causer la baisse drastique de leurs bénéfices, le chômage pour certains. Pire, certains d’entre eux ont contracté des prêts auprès de banques de la place. La mise en œuvre du zonning qui va réduire leurs bénéfices va rendre impossible le paiement de ces prêts.
Nous estimons inacceptable que Orange dont les bénéfices sont indécents veuillent aussi, pour les augmenter davantage encore, disputer les miettes avec lesquelles ces dignes sénégalais.es font vivre leurs familles.

Rappelons que les bénéfices les plus importants de Orange sont réalisés dans la zone Afrique et Moyen Orient.
Si le zonning avait été appliqué à Orange, elle ne serait pas venue en Afrique. Comment Orange Sénégal peut-elle venir imposer aux Sénégalais des zones de commerce alors qu’elle a bénéficié du libre commerce ?

Voilà pourquoi le FRAPP FRANCE DEGAGE :
1- La suspension de l’application du zonning dans les localités où sa mise en œuvre a commencé (Ziguinchor, Tambacounda, Touba, Mbour, Thiès, Fatick, Kaolack…)
2- La suspension de la mesure de l’arrêt des transactions entre demi-grossistes
3- La non application du zonning et de l’arrêt des transactions entre demi-grossistes dans la région de Dakar

Le Comité de coordination nationale Dakar, le 03 décembre 2018

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.