Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Les jeux en ligne ont la côte au Sénégal et en Afrique

Jeudi 19 Mars 2020

Les Africains, et les Sénégalais en particulier, aiment jouer au casino. Ils se rendent régulièrement nombreux aux tables de jeu de Saint-Louis ou Dakar pour passer un bon moment et pourquoi pas, repartir avec un petit pécule. Bien que populaires pour leur côté glamour, ces établissements voient depuis quelques années déjà émerger une concurrence de taille : celle des casinos en ligne. Régulièrement, de nouveaux sites de jeux ou de paris sportifs font leur apparition dans le paysage internet sénégalais, profitant de l'absence de régulation en la matière, afin d'attirer une clientèle toujours plus nombreuse de joueurs.

Les atouts des casinos en ligne

Jouer devant son écran est dans l'air du temps. D'autant que les développeurs sont aujourd'hui capables de créer des logiciels d'un grand réalisme, les jeux de casino virtuel ont conquis des millions de joueurs à travers la planète. Pourquoi s'embêter à faire des kilomètres alors que l'on peut ressentir un plaisir quasi identique en cliquant sur une souris, tranquillement installé chez soi ? Jouer à la maison présente de nombreux avantages : vous pouvez commencer une partie quand vous le souhaitez, et où vous le souhaitez.


Par exemple, confortablement assis dans votre canapé, et à n'importe quelle heure de la journée ou de la nuit ! On comprend mieux pourquoi un nombre croissant de Sénégalais se laissent tenter à leur tour par les machines à sous, le poker ou la roulette en ligne depuis leur domicile. Outre son côté pratique, le casino en ligne dispose d'autres atouts indéniables. N'ayant pas à se préoccuper de problèmes d'espace, les sites spécialisés proposent aujourd'hui souvent un choix plus de 1000 jeux à leurs utilisateurs.


Une quantité et une variété avec laquelle bien peu de casinos classiques peuvent rivaliser, hormis peut être à Las Vegas. De plus, les plates-formes de jeu en ligne rivalisent d'imagination pour attirer de nouveaux clients : bonus de bienvenue, promotions et parties gratuites.
 


Le résultat d'une poussée technologique

Le phénomène des casinos en ligne, bien que pesant déjà 20 milliards de dollars en Afrique et en forte croissance - n'y est pourtant pas nouveau. Annoncé dès 2014 comme un futur Eldorado pour les entreprises de jeux sur internet au vu de la taille de son marché et du dynamisme de sa démographie, le continent avait quelque peu tardé à emboîter le pas du reste du monde. La faute en grande partie à un retard technologique que certains jugeaient même irrémédiable. Mais des signaux montrent que les temps changent : avec un accès au web de plus en plus étendu, le réveil numérique africain est bel et bien amorcé. Mais c'est également la téléphonie mobile qui a effectué récemment un grand bond en avant. Ainsi, on estime à 660 millions le nombre d'africains qui possèdent aujourd'hui un smartphone. Soit le double par rapport à 2016.

Ce chiffre est considérable quand on sait que c'est l'avènement des appareils mobiles, téléphones portables et tablettes, qui a boosté l'activité mondiale du jeu en ligne ces dernières années. Près de 60 % des gains de casino en ligne proviennent désormais d'un appareil mobile. Un pourcentage appelé selon toute vraisemblance, à grandir.

Un marché relativement peu régulé

Les chiffres en témoignent, l'avenir s'annonce à priori radieux pour les entreprises, souvent européennes, qui occupent ce gigantesque terrain de jeu encore peu régulé. La majorité des pays africains ne disposant pas, pour l'heure, d'une législation spécifique aux jeux en ligne. C'est le cas du Sénégal et du Maroc notamment, où la tolérance, voire la bienveillance, est de mise en l'absence d'un véritable texte de loi. Plusieurs pays ont bien décidé de légiférer pour parvenir à une régulation sur les jeu en ligne, comme le Kenya et le Nigeria, même si pour ces pays, ce sont avant tout les paris sportifs qui rapportent une manne financière conséquente. En Afrique du sud, pays bien connu pour sa tradition de casino, il revient à chacune des différentes provinces du pays d'établir si les jeux en ligne sont autorisés ou non sur leur territoire. Enfin, en Égypte, les jeux en ligne, interdits à la population locale, sont autorisés pour les étrangers uniquement.

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.