NDARINFO.COM

Mauritanie : les conclusions de la visite du Président Macky SALL ( communiqué)

A l’invitation de Son Frère et Ami, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République Islamique de Mauritanie, Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal, a effectué, les 08 et 09 février 2018, une visite de Travail et d’Amitié en Mauritanie, à la tête d’une importante délégation comprenant notamment le Ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, le Ministre du Pétrole et des Energies, le Ministre de l’Elevage et des Productions Animales, le Ministre de la Pêche et de l’Economie Maritime, le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, et d’autres Hauts Fonctionnaires du Gouvernement Sénégalais.

Vendredi 9 Février 2018 - 14:19


Cette visite qui s’inscrit dans la continuité des relations fraternelles et de coopération multiforme entre les deux pays, traduit la volonté de concertation et de dialogue permanents entre les deux Présidents et vise à raffermir et renforcer les liens historiques entre les peuples mauritanien et sénégalais.

Au cours de cette visite, les deux Présidents ont eu des entretiens en tête-à-tête ; entretiens qui ont porté sur le renforcement des relations bilatérales ainsi que sur les questions sous-régionales, continentales et internationales d’intérêt commun.

Ces entretiens, élargis par la suite, aux deux délégations ont été marqués par une parfaite identité de vue sur les sujets abordés.

 Les Présidents SEM Mohamed Ould Abdel Aziz et SEM Macky SALL se sont félicités de l’excellence des relations de fraternité, d’amitié et de bon voisinage existant entre les peuples mauritanien et sénégalais et ont réaffirmé leur volonté de tout mettre en œuvre pour les développer et les renforcer davantage en vue d’assurer un développement harmonieux des deux pays.

Les deux Présidents ont passé en revue les divers domaines de coopération et se sont félicités des réalisations accomplies. Ils ont particulièrement insisté sur la coopération dans les domaines de l’énergie, de la pêche et de la sécurité.   

Les deux Présidents, convaincus de l’importance du rôle de l’énergie  dans le développement économique durable, ont exprimé leur volonté commune d’intensifier la coopération dans ce secteur. Et, comme concrétisation effective de cette volonté politique les deux Etats ont signé l’Accord de Coopération Intergouvernemental « ACI » portant sur l’exploitation du champ gazier Grand Tortue Ahmeyin (GTA) se trouvant au niveau des frontières maritimes entre les deux pays.

Les deux Présidents ont abordé la question liée aux conditions d'exploitation des ressources halieutiques et ont donné des instructions aux Ministres en charge de la Pêche et de l’Economie Maritime à l’effet, de prendre toutes les mesures nécessaires au renforcement de la coopération dans ce domaine, en vue de la signature d’un Protocole d’Accord entre les deux pays d’ici fin mars 2018.

Les deux Président ont exprimé leurs vifs regrets suite à la l’incident ayant entrainé mort accidentelle d’un pêcheur sénégalais sur les côtes mauritaniennes. Ils ont également regretté les saccages contre des commerces de mauritaniens à Saint Louis. 

Ils ont appelé au respect des lois et règlements régissant l’accès aux ressources halieutiques, gage d’une exploitation rationnelle et d’une préservation durable dans l’intérêt suprême des deux pays.
Les deux Présidents ont donné des instructions aux Ministres en charge de l’Intérieur des deux pays de se réunir avant la fin du mois de mars 2018, à Dakar, pour finaliser et signer l’Accord sur les conditions d’entrée et de séjour des ressortissants des deux pays.

Ils ont en outre, demandé à leurs Ministres en charge de l’élevage de réunir courant mars-avril 2018 au Sénégal, le Comité paritaire pour le suivi de la mise en oeuvre du Protocole réglementant la transhumance entre les deux pays.

Les deux Présidents ont également donné des instructions à leur gouvernement respectif pour la mise place d’un groupe d’impulsion chargé du suivi de la mise en oeuvre des accords signés entre les deux pays.

Abordant la question de la sécurité, ils se sont félicités des résultats obtenus dans le cadre de la coopération entre les deux pays et sont convenus de soutenir une approche solidaire afin de prévenir et de lutter plus efficacement contre la criminalité transfrontalière organisée sous toutes ses formes, en particulier le terrorisme, le trafic illicite d’armes, de drogue, d’êtres humains et le blanchiment d’argent. A cet effet, ils ont donné leurs hautes directives pour la tenue régulière des rencontres entre les structures concernées et l’organisation de patrouilles mixtes à terre comme en mer.

Les deux Présidents ont réaffirmé leur attachement à l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS), modèle exemplaire et cadre d’une solide coopération sous régionale, fondée sur l’exploitation des ressources communes, l’équité et la solidarité entre les Etats riverains du bassin du Fleuve Sénégal.

Ils ont également insisté sur le rôle important joué par le CILSS et l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte dans la lutte contre la désertification dans le Sahel.

Au sujet de la Palestine, les deux Dirigeants tout en regrettant, la décision de l’Administration Américaine relative à la ville sainte d’El-Qods, appellent   au respect de la légalité internationale. Ils réaffirment leur soutien résolu à une solution pacifique, juste et durable fondée sur les principes du droit international énoncés dans toutes les résolutions pertinentes des Nations Unies pour la création d’un Etat palestinien indépendant avec comme capitale Al-Quds Al Sharif.

Abordant les questions multilatérales, les deux Présidents ont en particulier réitéré la nécessité d’une réforme globale du système des Nations Unies, y compris le Conseil de Sécurité, de façon à assurer la représentation équitable des Etats membres et refléter la réalité géopolitique actuelle. Ils ont, à cet égard, réaffirmé leur attachement à la position africaine commune exprimée dans le consensus d’Ezulwini.

Son Excellence le Président Macky SALL a adressé ses chaleureuses félicitations à Son frère et Ami Son Excellence le Président Mouhamed Oui ABDEL AZIZ pour l’accueil, par le Mauritanie, du 31eme Sommet de l’UNion Africaine.
Au terme de sa visite de Travail et d’Amitié en République Islamique de Mauritanie, Son Excellence Monsieur le Président Macky SALL, a exprimé ses vifs remerciements et sa profonde gratitude à son frère Son Excellence Monsieur le Président Mohamed Ould ABDEL AZIZ, au Gouvernement et au Peuple mauritaniens pour l’accueil chaleureux et fraternel et l’hospitalité généreuse qui lui ont été réservés, ainsi qu’à sa délégation.


Son Excellence Monsieur le Président Macky SALL a adressé une invitation à son frère et ami Son Excellence Monsieur le Président Mohamed OULD ABDELAZIZ, pour effectuer une visite en République du Sénégal. Cette invitation a été acceptée avec un grand plaisir et sa date sera fixée par voie diplomatique. 

 
Fait à Nouakchott, le 09 février 2018 en deux versions, en Arabe et en Français, les deux textes faisant également foi.

 
Pour le Gouvernement de la                                      Pour le Gouvernement de la                                                                                           République Islamique de Mauritanie                          République du Sénégal
 
S. E. Mme Khadijetou MBARECK FALL                                    S. E. M Sidiki KABA                                Ministre Déléguée auprès du Ministre des                Ministre des Affaires Etrangères          Affaires Etrangères et de la Coopération,                et des Sénégalais de l’Extérieur       Chargée des Affaires Maghrébines, Africaines                                                                                   et des Mauritaniens de l’Etranger


Commentez maintenant

1.Posté par Samb le 10/02/2018 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment ce que j attendais sur la visite du président sall et sa délégation à Mauritanie n était pas ça. Je croyais que le vrai but de ce voyage c est d arrêter définitivement de tuer les pêcheurs.bien vrai que chaque pays a ses lois . Mais je n ai jamais vu dans le monde comme sanction de tuer directement quelqu un qui dépasse les règles d un autre pays. Exemple les espagnols ou les italiens s ils attrapent nos enfants dans leurs propres zones ils leurs donnes des couvertures, les soignes , les encadres jusqu'à leurs retours au pays en tant que Européen. Pourquoi les mauritaniens ne font pas d autres sanctions qui n est pas tuer . Tout le monde pourrait tuer plus que la Mauritanie mais c est pas humain et sa c est pas joli entre deux pays voisins qui ont tous les liens communs. Donc il devait les dire de prendre d autres sanctions que de tuer nos compatriotes. Même si un coq rentre dans une maison voisine on le fait retourner à bon esprit mais pas de l égorger. Il faut que sa s arrête définitivement. Mais pas des conventions en gaz ou petrol c est pas le sujet réel.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.