NDARINFO.COM

Plaidoyer pour la promotion d’une candidature féminine à la Mairie de Saint–Louis en 2019

Jeudi 8 Mars 2018 - 00:06

 La  ville  de  Saint – Louis a  aujourd’hui  plus  de  trois  siècles  et  demi  d’existence  . C’est  la  première  ville du  Sénégal. Elle  a  été  la  capitale  de  l’Afrique  Occidentale  Française ( AOF ).
       
Prés   de  soixante  maires  , présidents  de  conseil  ou  président  de  délégation  spéciale  se  sont  succédé  à  la  tète  de  la  mairie  de  1764  à  nos  jours  , TOUS  DES  HOMMES .

       Pourtant  des  communes , nées  bien  après  elle , ont  installé  leur  mairesse  . A titre  d’exemples  on  peut citer  des  villes  comme  Diourbel, Kaolack, Podor, Bambey.

       Le  moment  n’est - il  pas  arrivé  même  tardivement , (mais  mieux  vaut  tard  que  jamais  )  pour  qu’enfin  la  vieille  cité  soit  confiée  à  une  DAME ?

      Ce  08  Mars  2018 , à un peu  plus  d’un  an  seulement des prochaines  élections  locales , nous  semble  être  une  bonne  date pour   une  telle  interrogation .

      En  effet  c’est  d’abord  la  Journée  Internationale  de  la  Femme et ensuite nous  pensons que  pour  se  créer  les  meilleures  conditions  de  réussite   il  convient , de toujours , se  donner  du  temps  .

     L’ambition et  l’opportunité  de  mettre  une  Femme  à  la  tête   de  la  prochaine  équipe  municipale  se  justifient  à  plusieurs  égards .

    Quantitativement  les  femmes  représentent  50,04  %  de  la  population Saint – Louisienne, elle sont  57,64  % dans  le  secteur  de l’éducation  et  49,76%  dans  la  santé , les  deux mamelles  du  secteur  social .
    Qualitativement , à  Saint – Louis , la  présence  des  femmes  est  significative  et  déterminante  dans  la  vie  économique, sociale et culturelle.

      Elles  sont  principalement  dans  l’économie  maritime, l’économie  rurale et le  commerce.
      Par  leur  ingéniosité  elles  mettent,  dans  tous  les  quartiers , des  systèmes  divers  et  varies  de  chaînes   de  solidarité , avec  un taux de  réussite  supérieur  à  la moyenne .

     La  lutte  pour l’émancipation et  l’amélioration  des conditions  de  vie de  la  femme à  décroché  plusieurs  acquis  dont , entre  autres,  la  parité  dans  les  fonctions  électives  . Plusieurs conquêtes restent à mener . Dans  ce  cadre Saint – Louis  devra  se  donner un  bon  rôle , occasion  pour  reprendre  sa  place  historique  d’avant - garde  dans la  construction  d’une  société  de  progrès  , de justice  et  de  paix  . Une mairesse  à  sa  tète pourrait  grandement  en  faciliter  la  tâche.

      La  première  mairesse, dans  l’ histoire  de  Saint – Louis , aurait  pour  mission  de  conduire  les  politiques  locales  de  renforcement  de  la participation  des  femmes dans  la  vie économique , sociale  et  culturelle.           
     Elle  élargirait  les  espaces  de  présence  de  la  femme  dans  toutes  les  actions  entreprises   pour  permettre  à  la  cité  de  reconquérir  sa  place  dans  la  vie  nationale .

      C’est  là, une  mission titanesque  qui   demande  qu’elle  soit  nantie d’un  certain  nombre  de  qualités  humaines  et  intellectuelles .

Elle  doit  faire  preuve  d’une  grande  ouverture  d’esprit  et  de  générosité  de  cœur  pour  une  bonne  animation de  l’équipe municipale.

      La  coopération  décentralisée  étant  une  voie  incontournable  dans  la  gouvernance  locale  , il  lui  faudra  également  une  vaste  culture  générale , l’habilitant à  négocier  efficacement  les  dossiers  de  la  cité  .
      Ayant  un  sens  élevé  de  l’Etat , elle  doit  avoir  une  expérience  avérée  sur le fonctionnement  d’institutions nationales  et locales ainsi 

qu'une  claire  conscience  des  rapports  entre  les  pouvoirs exécutif , législatif  et  judiciaire  .
      Son  expérience  professionnelle  et  son  implication  dans  la  vie  politique  doivent  être , pour  elle , une  source  de  connaissance  profonde  des  réalités  socio – culturelles  et  socio – économiques vécues  par  les  Saint – Louisiens et Saint - Louisiennes.

     Ce  profil  n’est  certes  pas  exhaustif , mais  il  permet  de  se  représenter  une  silhouette plus   ou  moins  précise  de  la  mairesse  souhaitée.

      Pour  terminer  nous  lançons , à  l’occasion de  ce  08  Mars  2018,  un  appel  à  toutes  les  Saint – Louisiennes  et  tous les Saint – Louisiens,    d’origine  et  d’adoption,  de  la  société  civile  comme  de  la  société  politique  pour  porter  cette  bataille  pour  l’avènement  d’une  mairesse  à  Saint – Louis,  en 2019.
 
Saint – Louis,  le 08  mars 2018
 
Mamadou  BADIANE
Inspecteur  de  l’Education  Nationale ,  Retraité
Citoyen  de  Saint – Louis
Email : cefad@hotmail .fr / Tel : 775233528


 


Commentez maintenant

1.Posté par THYNE le 09/03/2018 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
POURQUOI PAS ? UNE FEMME,ELLES SONT AUSSI CAPABLES QUE LES HOMMES.IL FAUT LEUR DONNER UNE CHANCE.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.