Affaire de la mairie de Podor : Chronologie d’une épique bataille judiciaire

Dimanche 28 Septembre 2014 - 14:15

Aïssatou Tall Sall conserve son fauteuil de maire de Podor. La Cour suprême n’a pas suivi le verdict donné le 12 août dernier en faveur de l’homme d’Affaires, Mamadou Racine Sy. La bataille a été épique entre les deux personnalités qui nourrissent l’ambition de développer Podor.

Au soir du scrutin du 29 juin 2014, deux camps ont crié victoire à Podor : la coalition « Benno Ak Aïssata » dirigée par le maire sortant, « And liguèyel Podor » conduite par l’homme d’affaires, Mamadou Racine Sy. Cette situation s’expliquait par le petit écart qui séparait les deux camps au moment du dépouillement. Au finish, les résultats provisoires publiés par la commission départementale de recensement des votes donnent victoire à la socialiste qui devance son adversaire de 6 voix.

La joie fut grande chez la socialiste qui a mené une rude bataille, allant jusqu’à bénéficier du soutien de l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade et de celui de l’opposant Idrissa Seck, même si son parti, le Ps demeure une force au sein de la mouvance présidentielle. Mais l’ardeur des militants de la « Lionne du Fouta » a été émoussée par le recours déposé par le camp de l’homme d’affaires, Mamadou Racine Sy. Le président du Conseil d’administration de la Caisse de sécurité sociale accuse son adversaire d’avoir fait voter des morts.

Il revenait à la machine judiciaire de décider du sort de Podor pour permettre à l’une des deux personnalités de réaliser ses ambitions pour la ville. Le maire sortant promettait de renforcer ses efforts pour moderniser Podor. Le candidat Mamadou Racine Sy s’était, pour sa part, fixé un défi : changer le visage de Podor en six mois.

La bataille d’opinion est lancée dans les deux camps. Aïssata Tall Sall peut compter sur le soutien du Parti socialiste qui semble oublier les sorties contre le secrétaire général, menées avant le congrès de 2014, par l’avocate qui voulait succéder à Ousmane Tanor Dieng. Même si Mamadou Racine Sy était présenté comme étant le candidat du pouvoir, les femmes de la coalition, « Bennoo Bokk Yaakaar » ont sorti un communiqué pour apporter leur soutien au maire sortant. Le président aurait aussi félicité la responsable socialiste.
Tous les yeux étaient donc rivés sur la décision de la Cour d’appel. Celle-ci a donné son verdict le 12 août dernier. La Cour d’appel de Saint-Louis a déclaré le candidat Mamadou Racine Sy vainqueur avec 1.977 voix, contre 1.967 pour le maire sortant, Mme Aïssata Tall Sall. Le président Taïfour Diop et ses collègues avaient donc invalidé les résultats provisoires d'un des bureaux de vote. Mais la décision ne semblait pas faire l’unanimité au sein même de la Cour. La presse a même rapporté que 4 des 9 magistrats de la Cour d’appel de Saint-Louis ont « boudé pour ne pas être mêlés à une machination ».

Les conseils de la socialiste avaient fustigé la démarche du président de la Cour d’appel de Saint-Louis qu’il accuse d’être partisan. Le porte-parole du Ps est allé plus loin. Aïssata Tall Sall avait annoncé une plainte contre le juge Taïfour Diop. Mieux, elle décide de saisir la Cour suprême. « Je suis le maire de Podor. Je reste le maire de Podor jusqu’au verdict de la Cour suprême », avait lancé la socialiste.
Le suspense continue. Aïssata Tall Sall conserve ainsi son fauteuil en attendant le verdict de la haute juridiction. Malgré les mises en garde du camp de Mamadou Racine Sy, l’administration territoriale n’a pas installé l’homme d’affaires à la tête de l’institution municipale. Les Foutankés étaient donc à l’écoute d’une décision de la Cour suprême. Celle-ci est intervenue avant-hier. La haute juridiction a donné la victoire à Mme Aïssata Tall Sall. La socialiste conserve donc son fauteuil de maire. En bon perdant, Mamadou Racine Sy reconnait le verdict et promet de continuer à aider les jeunes, les femmes et toutes les autres couches sociales de Podor.

LE SOLEIL

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET