CULTURE: Ouverture de la 3ème fête internationale du livre de Saint-Louis, hier.

La 3ème fête internationale du livre de St Louis s’est ouverte, ce mercredi, à l’institut français de Saint-Louis sous la présidence d’un parterre d’hommes de lettre. Organisée par le Cercle des écrivains et poètes de Saint Louis (CEPS), la fête battra son plein le 6, 7 et 8 décembre.

Jeudi 6 Décembre 2012 - 12:04

CULTURE: Ouverture de la 3ème fête internationale du livre de Saint-Louis, hier.
Comme l’a rappelé le président du CEPS, Alioune Badara Coulibaly, cette fête, sous le parrainage de Amady Ali Dieng, est l’occasion de mettre « le livre au cœur de la cité » en offrant la possibilité à ceux qui le souhaitent de se sensibiliser à la littérature.

Des ateliers d’écritures, un récital de poésie, un concours de diction ou encore une rencontre élèves-écrivains sont quelques unes des activités proposées. Le président a souligné que ces initiatives sont avant tout, destinées aux élèves à qui il est important de donner les meilleures armes pour le futur. Les gagnants des concours organisés recevront des livres ou une inscription à la médiathèque de l’institut comme récompenses et ce, autant à St Louis qu’à Podor et Dagana.

La Côte d’Ivoire, le Mali, le Burkina, la Mauritanie et la France sont présents lors de la fête représentée par leur délégation d’auteurs, imprimeurs et éditeurs. Lors de la cérémonie quelques uns ont pu démontrer leur talent comme une représentante malienne qui a chanté en bambara. Son chant « La vie est imprévisible » a rappelé à l’assemblée les difficultés que rencontre ce pays et à crée un réel élan de fraternité. De même, la France a offert quelques vers au public clamé par deux de ces poètes : Dominique et Christian Roux. « Ce concert des nations » comme l’a nommé le présentateur Charles Camara a remémoré l’importance qu’a le monde des lettres comme liant des cultures et des peuples.

Le président de l’association des écrivains du Sénégal Alioune Badara Bèye a insisté sur l’importance des relations de l’association avec la ville de St Louis. Ndar a été présentée comme un lieu de plus en plus empreint de culture et ces quelques jours de fête seront une occasion de prouver que le livre occupe une place pour les St Louisiens.

Circé SI.

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Naar le 06/12/2012 23:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai participé il ya qulques années à l'atelier d'écriture du CEPS.Mais depuis lors ils nous ont tourné le dos et ont choisi quelques uns de leurs amis pour les associer à ces types d'organisation.
Tous pareils,le sénégalais n'aime que les sous! Domage pour nous autres"intellectuels".Bonne réussite quand mém pour ces manifestations.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET