Campagne dans le Fouta : Wade évite Podor et ses morts

Le président Wade a-t-il peur de remuer les plaies qui ne se sont pas encore cicatrisées à Podor, après les manifestations meurtrières du M23 dans cette commune ? En tout cas, le candidat des Fal 2012 a choisi de démarrer sa campagne dans le département de Podor à Ndioum.

Jeudi 9 Février 2012 - 13:11

Campagne dans le Fouta : Wade évite Podor et ses morts
La campagne électorale va bientôt boucler sa première semaine. Jusque-là, aucun candidat n’a été visible à Podor. Mais, selon toute vraisemblance, c’est Me Wade qui va ouvrir le bal. Des sources proches du Parti démocratique sénégalais que Walf Quotidien a contactées indiquent, en effet, que c’est Me Abdoulaye Wade qui sera le premier candidat à fouler le sol du département. Les mêmes sources précisent que le candidat des Forces alliées 2012 (Fal 2012) est attendu ce vendredi, aux environs de quinze heures, dans la commune de Ndioum où il présidera un meeting. Une destination qui n’est pas sans susciter des commentaires au sein des responsables libéraux de Podor.
En effet, ces derniers se demandent ce qui a amené le président sortant à jeter son dévolu sur Ndioum au détriment de leur commune, chef-lieu de département. Ce à quoi l’ex-pape du Sopi les avait habitués. Et les commentaires d’aller bon train sur cette attitude du patron du Parti démocratique sénégalais (Pds). Si pour certains, la dernière manifestation du M23 à Podor, soldée par la mort de deux personnes y est pour quelque chose, pour d’autres, la coloration socialiste de la commune a découragé le candidat des Fal 2012 au point de ne pas lui accorder la primeur de ses visites électorales dans le Fouta.

En tous les cas, le constat est que, depuis les élections locales de 2009, Wade n’est pas revenu dans cette commune où, pourtant, il compte un nombre important de militants depuis les premières heures de l’alternance. Cette année, le locataire du palais de l’avenue Senghor, est venu trois fois dans le département de Podor, mais, il s’était contenté de donner rendez-vous à ses militants de cette commune, successivement à Walaldé, Ngouye et Madina Ndiathbé.

‘Nous ne pouvons comprendre que notre candidat veuille reconquérir notre commune tout en snobant ses militants qui y sont’, confie un des responsables de la section communale du Pds. Certes, selon ce dernier, des efforts ont été faits par les responsables libéraux locaux pour reconquérir la ville, mais cela ne suffit pas. ‘Nous avons besoin, en cette période de campagne électorale, de voir notre candidat chez nous. Ce qui donnera à nos militants une forte motivation et nous donnera l’occasion de donner la réplique à nos adversaires qui nous lancent des quolibets’, explique notre interlocuteur.

Par contre, d’autres libéraux redoutent de voir Wade à Podor en ces moments où les populations continuent, toujours, d’observer leur deuil suite aux affrontements entre manifestants et gendarmes survenus il y a quelques jours. A en croire un responsable libéral podorois, ‘ce serait suicidaire pour notre candidat de mettre les pieds ici puisque, à coup sûr, il va remuer des plaies encore béantes’.

Abou KANE

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET