« LES BLUES DU FLEUVE » à Podor : Baaba Maal et ses invités sur scène le 2 décembre

Mercredi 30 Novembre 2011 - 12:04

« LES BLUES DU FLEUVE » à Podor : Baaba Maal et ses invités sur scène le 2 décembre
Podor prépare activement la sixième édition des Blues du Fleuve organisée par Baaba Maal. Prévus du 2 au 4 décembre 2011, sous le haut patronage du président de la République, la manifestation sera animée par de grandes vedettes de la sous-région. Elle est parrainée par l’Organisation de mise en valeur du Fleuve Sénégal (Omvs), à travers son Haut commissaire, Mohamed Salem Ould Merzoug.
PODOR : L’Omvs a jeté son dévolu sur le roi du yéla pour chanter son hymne à l’occasion de la 6e édition du festival « Les blues du Fleuve ». Cette forte implication de l’Omvs s’expliquerait, selon M. Oumar Wade, secrétaire exécutif des Blues du Fleuve, par le thème de cette édition qui est : « Eau et culture ».
Selon lui, l’organisation vise, à travers l’artiste, à montrer ses œuvres. Il choisit la culture pour mieux faire passer le message à travers les artistes invités de Baaba Maal qui habitent les quatre pays de son organisation, à savoir ; la Guinée, le Mali, la Mauritanie et le Sénégal.
Du Mali, c’est la chanteuse mandingue Mah Kouyaté qui est invitée. La Guinée se fera représentée par Fodé Kouyaté, du côté sénégalais, Baaba Maal a invité un autre fils des berges du fleuve : Abdou Guitté Seck de Saint-Louis. Et pour la Mauritanie, en plus de la famille de feue Dimi Mint Abba, qui a longtemps cheminé avec Baaba Maal, c’est la chanteuse Noura Mint Sémaly. La diaspora sera aussi présente à travers Lenny Stern des Etats-Unis d’Amérique.
L’Omvs, à travers le thème « Eau et culture », veut faire apparaître le meilleur profil du fleuve Sénégal qui est fédérateur. « Cela suppose, en toute existence, l’intégration effective de tous les acteurs qui l’habitent sur tout son long », confie Omar Wade. Avec l’attention des autorités étatiques, les bleues du fleuve entendent, désormais, jouer leur partition, en accord avec les quatre pays de l’Omvs.
La concrétisation de cette priorité se fera à travers l’élaboration et l’application d’une stratégie commune du Sénégal au Fouta-Djalon, en passant par la Mauritanie et le Mali. L’hymne de l’Omvs sera d’une dimension hautement positive, car contribuant au renforcement des rapports culturels entre les pays membres qui ont un dénominateur commun à travers la langue.

Amadou Diagne NIANG

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET