Lu pour vous: ARC EN FLEUVE de Pape Samba Sow "Zoumba"

Mercredi 27 Août 2014 - 22:22

Riche de 40 poèmes, “Arc en fleuve”, le livre de Pape Samba Sow donne une place importante à la femme. Il parle de sa vie qui n’est que combat, tente d’extérioriser ses sentiments et sensations en utilisant des rimes embrassées. Toutefois, la logique ne sera pas respectée puisse que ce férus de l’écriture joue avec les vers et les rimes.

Ainsi, en lieu et place de quatrain, il utilise des strophes de six vers, puis de quatre et deux. Là, Pape Samba s’interroge sur l’amour. « Des réponses muettes à tout jour, quand le cœur ne fait ni boum ni tac » souligne-t-il. Natif de Saint- Louis, l’auteur d’ «Arc en fleuve» s’inspire de la mer et de l’océan.

Pour le professeur Rachid Daouani, de l’université Hassan II de Casablanca qui a préfacé le livre : « le fleuve, ce beau fleuve Sénégal s’en trouve couronné d’une farandole d’étoiles colorées par la magie d’une présence. Car, par extraordinaire, la muse au sourire angélique n’est jamais distante du lecteur. Même silencieuses les ombres dans cet « arc en fleuve » prennent des couleurs sous la plume de l’artiste. »

Pour Pr Daouani, enfant solidaire de la nuit, le poète se niche au bord du fleuve pour scruter l’horizon, pour éclairer ses chemins de croix, et joindre tous les Sud dans une osmose afro africaine grâce à l’eau. D’où cette poésie qui coule de source et ne tarit de leur étonner encore et toujours le long de ce recueil pour atteindre cette belle universalité à laquelle il les aspire tous. « L’arc en fleuve, nous donne envie de rêver sans nul besoin de dormir. Il nous donne à voir les belles flèches qu’il nous transmet, nos sens en dérèglement. Sur les traces de Léopold Sédar Senghor et autres Aimé Césaire, la poésie et la Langue Française prennent leurs lettres de noblesse sous la plume de Pape Samba Sow », a-t-il soutenu.

Dans cette atmosphère de poèmes énergiques, envoûtants, joyeux, à l’image de son auteur, le lecteur est happé par le mouvement dandinant des vers qui donne l’impression d’une caravane chargée de trésors, venant du nord qui dodeline, que rien ni personne ne pourra entraver.


Denise ZAROUR MEDANG
Sudonline

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par zoumba Sow le 28/08/2014 11:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un vrai bonheur que de tomber sur cet avis de lecture. La Poésie, on le sait bien, est un genre si spécial, un élan naturel de l'âme humaine. Même si elle peut être tantôt douce tantôt agressive, elle ne sera jamais aussi populaire que des genres considérés plus "terrestress" comme le roman ou la nouvelle. On s'y met essentiellement pour soi-même, et souvent sans le faire exprès.
Le poète n'attend donc rien guère de son lecteur, tout au plus juste qu'il aille au bout et aime. Mais parfois comme ici ce dernier ente dans la synergie, et cela suffit à révéler la bleuté de l'âme complice de Denise ZAROUR MEDANG

2.Posté par WALY le 28/08/2014 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tres content de notre zumba bon vent et beaucoup d autres romans plus saf barada

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET