Musique: la saint-louisienne Marema Fall en lice pour la Star Sound Africa 2014.

Mardi 13 Mai 2014 - 15:30

Une voix pure, une technique vocale sublime et un instrumental audacieux et imaginatif. Loin d'être une artiste de plus, Marèma représente un nouvel enrichissement du patrimoine musical universel. Née dans la banlieue dakaroise, de père mauritanien et de mère sénégalaise, le métissage teinte naturellement son identité. Son expérience de vie lui forge un caractère de battante. Dans son univers familial, elle fut très tôt bercée par la musique acoustique de Tracy Chapman dont sa maman est fan. Enfant, Marèma chantonne.

Adulte, Marèma compose, écrit et chante désormais son propre répertoire. Elle emprunte de multiples voies pour parfaire sa voix. Ayant fréquenté assidûment l'école de musique de la Maison de la Culture "Douta Seck" de Dakar, elle en ressort au bout de trois ans avec son diplôme en poche et sa guitare en bandoulière. Ensuite, elle débute en tant que choriste auprès de grands artistes sénégalais tels qu’Awadi, Yoro Ndiaye, Edu Bocandé, Metzo Djatah, Takeifa, Idrissa Diop...

Jusqu'au jour où elle se fait remarquer par le chef d'orchestre et musicien talentueux Mao Otayeck (Alpha Blondy, Salif Keita, Stevie Wonder), qui l'encourage et lui propose de l'accompagner pour la réalisation de son premier album solo. Marèma, jeune femme au look singulier, garant d'une identité africaine dominante, représente l'espoir féminin de la musique sénégalaise.

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Jules le 15/05/2014 22:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Marèma Fall est née à Dakar...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET