Saint-Louis : Ouverture des brèches : deux hôtels menacés de disparition. [Photos]

Vendredi 4 Janvier 2013 - 07:09

Saint-Louis : Ouverture des brèches : deux hôtels menacés de disparition. [Photos]
L’ouverture des deux brèches sur la langue de barbarie met certains hôteliers dans une situation très difficile.
En effet, les deux fissures s’élargissent et gagnent du terrain menaçant les deux grands hôtels situés dans cette zone et connus pour leur attractivité..

Des photos aériennes prises sur les lieux entre le 14 et le 21 novembre 2012 montrent à quel point le drame est persistant. D’après nos sources, c’est l’hôtel Océan et savanes qui est, en ce moment, sur la ligne de mire.

Au delà d’être une simple crise environnementale aux effets néfastes, ces deux brèches vont réduire considérablement la force économique du tourisme saint-louisien, d'après certains acteurs touristiques qui interpellent la réaction de Green Peace et du WWF pour sauver le littoral et l’écosystème marin en danger.

Une intervention de l’Etat devient plus qu'urgente pour sauvegarder aussi parc de la langue de barbarie, classé patrimoine mondiale par l’Unesco.


Cheikh SEYE

Cet article a été lu plus de 1208 fois



Commentez maintenant

1.Posté par rahne le 05/01/2013 07:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il ya que cest abdoulaye wade ki a joué et qui a perdu ,comme il perdu du reste les élections de 2012.Cette bréche avant d'étre faite devait faire lobjet dune étude appronfondie pour connaitre dune part l'impact sur lenvironnement et dautrepart les avantages et les inconvénients .Et comme notre EX PRESIDENT connait tout,et avec sa capacité pour corrompre et les intellectuels et les collectivités locales ,il a risqué et perdu.Lors dune rencontre avec une délégation saint-louisienne,il avait bien dit quil sinquiétait sur l'aspect morphologique de la LANGUE DE BARBARIE ,car ,d'aprés lui, aucun expert dans le monde qui n'avait la solution pour éviter l'érosion rapide de la BANDE en cas douverture de la bréche

2.Posté par DIOUF le 05/01/2013 09:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L’OUVERTURE ARTIFICIELLE D'UNE BRÈCHE SUR LA LANGUE DE BARBARIE : En octobre 2003, à la suite d’une bonne pluviométrie enregistrée dans le bassin du fleuve Sénégal, le niveau d’eau à Saint-Louis a fortement augmenté pour atteindre la cote d’alerte De 2 m entraînant ainsi le débordement du fleuve dans tous les points bas (Diop et al, 2007). En fait, les pluies tombent entre avril et octobre dans la partie montagneuse de l'extrême sud du bassin et provoquent la crue annuelle du fleuve qui a lieu entre juillet et octobre. L’arrivée d’une lame d’eau importante ayant été annoncée et pour éviter à la population les conséquences d’une inondation prévisible, les autorités ont décidé d’ouvrir dans la nuit du 03 octobre 2003 un canal de délestage dans la Langue de Barbarie sans penser aux éventuelles conséquences sur le cordon. Cette mesure d’urgence a été prise par les autorités de la ville, notamment par le Maire et le Directeur du service régional de l’hydraulique. A son ouverture, le canal mesurait 4 m de large pour 100 m de longueur avec une profondeur de 1.5 m creusé à environ 7 km au sud de la ville. Le canal a permis d’abaisser le niveau de l’eau de 1 m, prévenant ainsi l’inondation.

L’ouverture de la brèche pour faciliter l’écoulement des eaux vers la mer pendant les périodes de crue a certes permis d’éviter les risques d’inondation à court terme ; en revanche, elle a profondément modifié la morphodynamique de la flèche mais aussi le fonctionnement hydrologique du fleuve Sénégal en lien avec l’influences de la mer. La brèche n’a pas cessé de s’élargir jusqu'à atteindre une largeur de 1500 m, et une profondeur de 6 m en 2007 (Ba et al, 2007). Sur les images Landsat de 2005, la largeur mesurée dépassait les 1200 m.

Face à la rapidité de ce scénario d’élargissement, plusieurs auteurs s’interrogent sur les impacts dans la morphodynamique littorale, sur l’embouchure et sur les activités (Sall, 2006 ; Ba et al., 2007 ; Durand et al., 2010). Il faut préciser que cette flèche a connu de nombreuses ruptures naturelles dans le passé répertoriées au nombre de 35 entre 1820 et 1973, dont 8 entre 1954 et 1970. Ces ruptures de la flèche impliquent une migration de l’embouchure du fleuve par la fermeture de sa position ancienne. Toutefois, ces ruptures étaient naturelles et faisaient partie de la mémoire collective et culturel de l’évolution de l’embouchure.
La confluence des influences marines et fluviales explique la rapidité de l’élargissement de la brèche. Cette double attaque du cordon par la houle déferlante et par le courant de refoulement sapant les berges de la rive droite provoque localement son amincissement, phénomènes qui peuvent être accentués par la déflation éolienne. Les secteurs faibles qui au moment des crues sont des points favorables à la rupture seront empruntés par le fleuve pour rejoindre l’océan à court chemin. La comparaison des images Landsat de 1999 et 2005 a permis de voir la position ancienne de l’embouchure en 1999 situé à Taré, et l’engraissement qui en est suivi, d’où sa fermeture visible sur l’image de 2005. Sa position en 2005 avoisine les 6 -7 km au sud de l’île de Saint-Louis.

Les impacts sont maintenant énormes aussi bien sur la ville de saint louis que sur les activités qu’elle abrite. La non-stabilisation de la flèche peut à la longue favoriser la disparition de l’île Baba Gueye ouverte aux attaques marines, des villages situés aux alentours de l’embouchure sans oublier les menaces sur la faune etc.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés. Ndarinfo.com milite en faveur d'un débat citoyen constructif au service de Saint-Louis du Sénégal.


Recherche SUR NDARINFO


Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Pinterest
Instagram
YouTube







Réactions des Internautes

Infos People

Un cameraman en mode « dagalé ». Qui est ce ?

Un boulot de braves que seul un brave sait faire. Personne ne pourra comprendre le sacrifice qu’un...

Miss Saint-Louis formelle : « Il n ya aucune liaison amoureuse entre Niankou Sembene et moi »

Miss Saint-Louis 2014 a fait une sortie au vitriole, hier, pour couper aux court aux rumeurs qui...




Dernières actualités à la Une

Actualités

Société

Education

Culture

International

Science

Facebook | © icondock.com
Twitter | © icondock.com
Google+ | © icondock.com
Mobile | © icondock.com
YouTube | © icondock.com

télécharger notre extension