Saint-Louis : ouverture d'une session de formation aux métiers de la musique;

Mercredi 3 Avril 2013 - 07:54

Mme Ngoné Thioune.
Mme Ngoné Thioune.
Une session de formation aux métiers de la musique d'une durée de dix jours, organisée à l’intention d’une trentaine de professionnels de la région, s’est ouverte vendredi à Saint-Louis (nord), à l’initiative de l’Ecole nationale des arts (Ena), a constaté l’APS.

Le directeur de l’ENA, Mamadou Dioum, a expliqué le choix de Saint-Louis par le souci de décentraliser les activités de l’école et de favoriser l’apport d’une expertise par les formateurs de cette école.

M. Dioum a insisté aussi sur l’objectif de son établissement de contribuer à l’éclosion des talents dans les métiers de la culture et d'amener les collectivités locales à jeter les bases d’écoles régionales des arts.

A travers ce projet soutenu par la Fondation Sonatel et dénommé ‘’l’Ena au cœur des régions’’, cet établissement veut également par la théorie et la pratique, selon son directeur, aider à l’insertion professionnelle à travers la professionnalisation des acteurs culturels.

Il a précisé que la formation qui sera conduite par des enseignants de l’Ena, portera sur les techniques d’expression musicale, l’intonation et le solfège, la musique assistée par ordinateur (MAO) et l’initiation au clavier et à la guitare.

De son côté, le secrétaire général du conseil régional de Saint-Louis, Amath Dia, s’est félicité de cette initiative de l’ENA, affichant la volonté de son institution de participer à la promotion de la culture, malgré ses maigres moyens.

Il a annoncé que l’institution régionale s’est doté d’un parc de matériel pour permettre aux acteurs culturels de Saint-Louis d’être autonomes vis-à-vis de la capitale, Dakar.

La représentante du maire, Ngoné Thioune, estime que ‘’cette décentralisation est une réponse aux soucis des collectivités locales qui, assez souvent, ne peuvent pas répondre aux sollicitations des acteurs culturels’’

Selon elle, la commune, qui a pour objectif de devenir la capitale africaine de la culture en 2015, ne ménagera aucun effort pour accompagner les musiciens et les acteurs culturels de Saint-Louis.

Quant à Daouda Wade Seck, adjoint au gouverneur chargé des affaires administratives, il déclare que cette session de formation est une occasion pour les musiciens de la vieille ville de renforcer leurs capacités.

APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET