Saint-Louis : plus de 80 professionnels aux Rencontres internationales du documentaire africain

Jeudi 5 Décembre 2013 - 19:51

Plus de quatre-vingt professionnels de l’audiovisuel africain et européen se réunissent à Saint-Louis (4-9 déc) dans le cadre de la 11e édition des Rencontres internationales du documentaire africain de Saint-Louis (Sénégal) organisées par Africadoc, un programme de développement du film documentaire africain, a-t-on appris des organisateurs.

Dans l’agenda figure une programmation d’une vingtaine de films documentaires de création venant du Sénégal, du Burkina Faso, de la RDC, du Cameroun, du Togo et du Bénin. Un hommage sera rendu à la cinéaste Khady Sylla.

Selon un communiqué reçu à l’APS, ‘’les nouveaux courts métrages réalisés à Saint-Louis par les étudiants de Master 2 en Réalisation documentaires de création de l’Université Gaston Berger seront également projetés’’.

Ces films seront programmés, en présence des réalisateurs, simultanément dans divers lieux de la commune notamment au Nord, à Guet Ndar, à Diamaguène, à Auclair Diaminar, à Sor Dagua Pikine, à l’Institut Français et à l’UGB.

Il est également prévu des projections gratuites en plein air, mises en places par Sunuy Films et Krysalide Diffusion ‘’avec la précieuse collaboration des Conseils de Quartiers de la Commune de Saint-Louis et du Cinéma Numérique Ambulant Sénégal’’. Ce programme s’inscrit dans la coopération et le jumelage des villes de Lille et de Saint-Louis, précise la même source.

Les ''Tënk'', présentés comme des ‘’rendez-vous incontournables de co-production du documentaire, permettront les 7, 8 et 9 décembre à 28 jeunes auteurs/réalisateurs africains de présenter leur projet de film à un panel de producteurs et de diffuseurs africains et européens.

Africadoc a pour objectif ‘’de développer, à l’échelle panafricaine, un ensemble de dispositifs de formation qui encourage et dynamise l’émergence d’une nouvelle génération de cinéastes, et la mise en place d’un tissu de professionnels du documentaire’’. A l’issue de ces rencontres, au moins une vingtaine de films documentaires africains pourront être produits, soulignent les initiateurs.

Ils indiquent que depuis la mise en place de ce programme en 2012 par Ardèche Images - Africadoc et Dakar Images, ‘’c’est plus d’une centaine de films documentaires africains venant d’une quinzaine de pays qui ont pu être réalisées’’.

APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET