Tension à Fouta : Amar Sow, 22 ans seulement, parle aux ouvriers agricoles avec son sabre

Samedi 8 Octobre 2011 - 10:46

Tension à Fouta : Amar Sow, 22 ans seulement, parle aux ouvriers agricoles avec son sabre
L’accrochage entre éleveurs et ouvriers agricoles enregistré hier à Fanaye édifie sur le feu qui couve dans cette partie du Fouta, miné par une histoire d’accaparement des terres.
Pour exprimer sa colère face à ceux qu’il considère comme des envahisseurs, le Peulh nommé Amar Sow a préféré faire parler son sabre.

(Correspondance) - Dans la communauté rurale de Fanaye, le pire qui était craint depuis plusieurs mois est finalement arrivé, hier. En effet, le projet d’exploitation de biocarburants de vingt mille hectares cédés à un investisseur privé italien par le Président du conseil rural et une partie de ses conseillers ruraux, qui avaient fait la délibération de ce projet, vient de dégénérer. Et tout est venu, selon nos sources digne de foi, du caractère vindicatif d’un peulh nommé Amar Sow, âgé de 22 ans et domicilié à Anthiang dans la communauté rurale de Fanaye. Ce jeune peulh n’a pas hésité à brandir son sabre tranchant pour commettre un acte odieux. Il a agi ainsi après avoir noté une présence étrangère d’ouvriers agricoles qui déracinaient des arbres dans le cadre d’exploitation de ce projet de biocarburant non loin du périmètre ou le Peulh avait l’habitude de rester avec son troupeau. Ce dernier, selon des témoins, n’a pas hésité à utiliser son arme blanche. C’est ainsi qu’il donna plusieurs coups de sabre au nommé Mamadou Dièye, âgé de trente six ans. La victime a été acheminée par un ancien gendarme en retraite à l’hôpital régional de Ndioum. Aussitôt arrivé sur les lieux, il sera reçu par le Dr chirurgien Sidi Dièye. Selon le chirurgien, la victime souffrirait d’une plaie articulaire à la main gauche sur le cinquième doigt. Toutefois, note M. Dièye, même si ce dernier a été sérieusement atteint, il reste que sa vie n’est pas en danger. En outre, des sources signalent que l’auteur de cet acte ignoble, qui a pris la poudre d’escampette se dirigeant vers le département de Linguère, aurait aussi donné des coups violents à trois autres ouvriers agricoles. Pour l’heure, une enquête a été ouverte par les pandores pour déterminer les vraies motivations de cette prise de gueule entre l’éleveur et ces ouvriers.

Aux dernières nouvelles, le blessé, qui s’est fait établir un certificat médical, a porté plainte contre son agresseur. Pour rappel, ce projet de 20 mille hectares, octroyés à un investisseur privé italien dans le cadre de l’exploitation de biocarburant, est source d’une vive tension dans la zone depuis que le conseil rural a délibéré son exécution. Une partie de la population, qui est contre ce projet, a par deux fois battu le macadam pour dire qu’elle ne veut pas de ce projet. Puisque les terres en question appartenaient à leurs ancêtres et que les procédures pour leur exploitation n’ont jamais fait l’objet de concertation avec les villageois. ‘Faux’, rétorque Karasse Kane, le Pcr. Qui dit que tout a été fait dans les règles de l’art. Mieux, selon lui, ce projet, qui s’étend sur une période de quinze ans, va investir une centaine de milliards au profit des populations locales. Le Pcr de poursuivre notant que des forages seront construits dans sa collectivité. Selon lui, des centaines de jeunes y travailleront et il est prévu de payer quatre mille francs par jour pour chaque travailleur ; ce qui sera une véritable bouffée d’oxygène, soutient Karasse Kane.

Abou KANE

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET