Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Francophonie : Seuls 13% des Mauritaniens parlent le français

Mercredi 20 Mars 2019

Le français est la 5e langue la plus parlée au monde, juste derrière l'arabe

35% des Marocains, soit un peu plus d’un Marocain sur trois, parlent français. C’est ce que révèle l’Observatoire de la langue française dans un rapport publié à l’occasion de la journée internationale de la francophonie, fêtée chaque année le 20 mars. Dans le reste du Maghreb, l’Algérie compte 33% de francophones, la Mauritanie 13% et la Tunisie 52%, selon la même source.

Bien que le français ne soit pas une langue officielle au Maroc, comme dans les autres pays du Maghreb, elle reste inscrite dans le primaire ou le secondaire (aux côtés de l’arabe, de ses déclinaisons dialectales ou langues nationales dites parlées), et se développe dans le privé et dans l’enseignement supérieur, souligne le rapport.

École, administration, monde du travail, médias, secteur du livre et de la presse... Nombreux sont les domaines où le français est fréquemment utilisé dans ces pays, même s’il assure plutôt une fonction de langue étrangère, indique l’Observatoire de la langue française.

Dans certains pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient (région MENA), notamment au Maroc, en Tunisie, en Algérie, en Mauritanie, au Liban ou encore en Égypte, le français bénéficie de dispositions privilégiées en tant que langue d’enseignement, souvent dès le primaire, puis dans de nombreuses filières du supérieur, ajoute la même source.

Le réseau des établissements scolaires français de l’AEFE (Agence pour l’enseignement français à l’étranger) dans la région MENA concentre par ailleurs 39% du total des effectifs scolarisés en français à l’international (principalement au Maroc et au Liban), précise le rapport.

Aussi, les mobilités d’étudiants étrangers vers la France – principalement originaires du Maroc, d’Algérie, de Tunisie – sont en constante évolution, et représentent les plus grandes cohortes du continent africain.

Si l’image de la langue française "peine à s’émanciper du passé colonial", elle est néanmoins "confortablement installée dans la tête de ses locuteurs comme une langue de l’école, moderne, utile pour travailler et même, parfois, pour faire des affaires", note le rapport.

Entre 80% et 100% des francophones d’Afrique et du monde arabe souhaitent ainsi que la langue française soit apprise par leur descendance, et entre 40% et plus de 80% veulent transmettre directement le français à leurs enfants (ou à leurs futurs enfants pour les plus jeunes).

Le français, 5e langue la plus parlée au monde

Au niveau mondial, 300 millions de personnes parlent français, soit une hausse de 10% depuis 2014. La majorité des francophones se trouve en Europe du Nord et de l’Ouest (43,9%), suivie de l’Afrique subsaharienne et de l’Océan indien (34,8 %), et de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient (12,9 %). L’Amérique du Nord compte 4,4% de francophones.

Le français est la cinquième langue la plus parlée au monde après le chinois, l’anglais, l’espagnol et l’arabe. Sur Internet, la langue de Molière dépasse l’arabe et arrive en 4e position, derrière l’anglais, le chinois et l’espagnol.

En 2070, selon les différentes projections établies par l’Observatoire de la langue française, entre 477 millions et 747 millions de personnes devraient parler français dans le monde, dont près de 80% en Afrique contre moins de 20% en Europe.

Huff Post Maghreb
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par BA Oumar le 20/03/2019 18:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je voudrais avoir les informations que publiera votre cite

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.