Connectez-vous
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Kilifeu à Saint-Louis : « Il n’y a pas de séparation de pouvoirs au Sénégal. Il ne faut pas saboter l’UGB » (vidéo)

Dimanche 10 Février 2019

Le membre du mouvement « Yen a marre » a pris part à une conférence sur la séparation des pouvoirs organisée samedi par l’amicale des étudiants de l’UFR des Sciences Juridiques et politiques. Pour l’activiste, « l’indépendance des pouvoirs n’existe pas au Sénégal ». « Il n’est pas possible de parler de démocratie sans parler de séparation des pouvoirs », a-t-il dit en dénonçant l’influence de l’exécutif sur le dispositif juridique.

« Nous avons constaté un manque de sérieux et considération à l’endroit des universités, sous le régime de Macky SALL », a-t-il ajouté en invitant les étudiants de l’UGB à ne pas se décourager « même s’il y a un manque de volonté de l’État ». 

Kilifeu estime que l’Université Gaston Berger ne perd pas son crédo d’excellence au vu du « sérieux » de ses étudiants avant d’appeler le Gouvernement à ne pas « saboter » ce temple du Savoir.

Le président de l’amicale de SJP appelle la classe politique à faire « un diagnostic » de la démocratie. L’organisation de ce conclave qui associé des acteurs politiques de tous bords, dont l’ancien premier ministre Abdoul MBAYE s’in s’inscrit dans ce cadre. « Depuis 1960 à  nos jours, la situation a dégringolé », a regretté El Hadj Baye NDOUR. 

« Il est inconcevable que le fait qu’être un opposant soit encore un délit dans ce pays  », a-t-il estimé. Il invite le pouvoir et l’opposition à « impliquer les universitaires » pour trouver des pistes de solution.

NDARINFO.COM