Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Mauritanie : la nouvelle prison de N’Beïka se prépare à accueillir les prisonniers les plus dangereux du pays

Jeudi 2 Décembre 2021

Mauritanie : la nouvelle prison de N’Beïka se prépare à accueillir les prisonniers les plus dangereux du pays
Les autorités mauritaniennes se préparent à transférer un groupe parmi les prisonniers les plus dangereux, ceux condamnés à la mort ou à la perpétuité vers le nouveau pénitencier de la ville de N’Beïka au Tagant.

Selon le correspondant de Sahara Medias dans la wilaya de Tiris Zemour ces détenus qui se trouvaient dans la prison de Bir Moghrein vont être transférés à la prison de N’Beika qui a été restauré et équipé récemment.

Notre correspondant ajoute que ce transfert sera effectué par un bataillon de la garde nationale dirigé par le général Yacoub ould Amar Beyatt, qui est déjà sur place à Bir Moghrein et se prépare à acheminer les détenus pendant un long voyage à travers trois wilayas.

La même source précise que ces détenus sont au nombre de 89, et qu’ils sont des plus dangereux notamment ceux condamnés à mort ou condamnés à la perpétuité.

Le transfert commencera demain vendredi à bord de trois camions depuis Bir Moghrein vers Zouerate avant d’être embarqués à bord de nouveaux camions vers la ville de N’Beika.

Le pénitencier de Bir Moghrein avait été créé par un arrêté ministériel en 2015 pour accueillir à l’époque « les prisonniers du trésor » accusés de corruption et de détournement de deniers publics.

Pendant quelques années ce pénitencier faisait face à un certain nombre de problèmes notamment la rareté de l’eau, les difficultés d’approvisionnement et le manque de personnel ce qui avait amené à l’époque au régisseur de la prison à démissionner.

Les autorités mauritaniennes avaient construit il y a quelques mois un grand pénitencier à N’Beika sur les ruines d’un ancien bâtiment naguère utilisé par l’administration coloniale française.
Sahara Media

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.