Connectez-vous
Saint-Louis du Sénégal
NDARINFO.COM NDARINFO.COM
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Nouvelle usine de sardines : La Mauritanie investit 15 millions de dollars

Samedi 7 Janvier 2023

La Mauritanie produit à nouveau de la sardine en conserve dans une usine flambant neuve, dénommée 3M Seafood, dans la capitale économique du pays, Nouadhibou. 3M Seafood a été récemment inaugurée par le chef de l’Etat mauritanien, Mohamed Cheikh Ould Ghazouani.


Nouvelle usine de sardines : La Mauritanie investit 15 millions de dollars
Les boites de conserve made in Mauritanie, cela remonte au début des années 70 du siècle dernier. Elles sont à nouveau sur le marché local grâce au complexe 3M Seafood implantée à Nouadhibou, la capitale économique, par le groupe Abass et comprenant une usine pouvant produire jusqu’à 100 000 boites de conserve par jour.

Le jeune promoteur de ce projet, Moulay Idriss Abass, a injecté dans ce complexe 570 millions d’ouguiyas, soit environ 15 millions de dollars US créant ainsi 300 opportunités d’emplois directs mais permettant surtout la valorisation des produits halieutiques et une importante retenue de devises fortes.

Outre l’usine de production de boites de conserve, le complexe 3M Seafood comprend une unité de congélation d’une capacité de 110 tonnes par jour et une autre de stockage d’une capacité de 4000 tonnes.

Disposant de côtes réputées pour être parmi les plus poissonneuses au monde, la Mauritanie exporte chaque année environ 1 200 000 tonnes de poissons. 

En juin 2022, elle a renouvelé avec l’Union européenne ce qui est considéré comme le plus grand accord de pêche de cette entité européenne établi, pour la première fois, en 1987. Grâce à cet accord, la Mauritanie reçoit, sur 6 ans, une compensation financière de 57,3 millions d’euros par an, auxquels s’ajouteront 3,3 millions d’euros destinés exclusivement à la promotion de la pêche locale.

Il permettra à 86 navires européens de pêcher dans les eaux mauritaniennes jusqu’à 290 000 tonnes de poisson par an.

Afrimag