Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Reprise des cours à Saint-Louis : un système de récréation alternée, pas plus de 20 élèves dans une classe, 151 000 masques et 8 080 bouteilles de gel à mobiliser…

Mardi 19 Mai 2020

Conformément aux instructions et directives du Gouverneur Alioune Aïdara Niang, l’Adjointe au Gouverneur, chargée du développement, Mme Fatou Makhtar Ndiaye, a présidé hier dans les locaux de la Préfecture, une réunion du comité régional de développement (Crd) axée sur les préparatifs de la reprise des cours dans la région- Nord.

Les préfets des départements de Dagana et de Podor sont chargés également de tenir des Cdd dans leurs circonscriptions administratives.

À Saint-Louis, l’adjointe au Gouverneur, en étroite collaboration avec l’Inspectrice d’Académie, Mme Adjara Sy Diagne et le Médecin-chef de la région médicale, Dr Seynabou Ndiaye, a planché sur les dispositions à prendre dans les plus brefs délais pour mettre en œuvre à partir du 2 juin prochain un système très performant de récréation alternée dans les établissements scolaires, pour aménager des classes qui recevront en moyenne 20 élèves (ce sera l’occasion de respecter la distanciation sociale), nettoyer et désinfecter les écoles (opération qui sera effectuée par les agents de la Brigade Régionale d’hygiène commandée par le Capitaine Idrissa Diallo), interdire formellement la vente d’aliments aux abords des établissements scolaires, faciliter le transport des élèves qui quittent les zones les plus reculées pour rallier chaque matin les écoles, etc.

L’Inspectrice d’Académie, Mme Adjara Sy Diagne a présenté une note de données statistiques très détaillée et axée sur les effectifs des classes d’examen, des enseignants et autres personnels techniques et administratifs, sur les besoins en matériels et sur la situation du déficit en eau et en blocs d’hygiène constaté dans certains établissements scolaires de la région de Saint-Louis.

Elle a, à ce propos, précisé qu’un total général régional de près de 46 000 personnes, dont les élèves des classes d’examen (CM2, 3ème Secondaire et Terminale) de 643 écoles élémentaires, de 107 collèges, de 45 lycées et des centres de formation professionnelle, les enseignants et le personnel administratif, est attendu.

 Elle a fait savoir que la région aura besoin de 151 050 masques (pour enfants et adultes), de 3 464 dispositifs de lave-mains, de 2 291 thermo flash, de 8 080 bouteilles de gel antiseptique et antibactérien.

 Elle a aussi évoqué des problèmes notés dans 366 écoles qui ne disposent d’un système d’alimentation en eau potable, dans 211 autres établissements scolaires qui n’ont pas de toilettes fonctionnelles.

Mbagnick Kharachi Diagne
CHRONIQUES.SN
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par brahlm le 20/05/2020 07:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toutes les précautions sont donc prises pour ne pas diffuser le virus dans les zones saines. j''espère qu''on n''a pas oublié les structures de confinement pour les enseignants en provenance des zones contaminées sinon c''est mieux qu''ils y restent !

2.Posté par Sek le 26/05/2020 11:23 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelles sont les mesures prises pour doter de branchements les écoles non encore alimentées en eau? Résoudre ce problème au préalable ne semble indispensable pour respecter les mesures barrières édictées.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.