Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

UGB : " 45 jours après le lancement des travaux de l'assainissement, les refoulements d'eaux usées ont repris", selon la Cesl

Jeudi 6 Janvier 2022

" Nous avons décrété des JST (Journées Sans Tickets) et une descente sur la nationale le 29 Octobre 2021 pour exiger à l'autorité d'apporter solutions à la souffrance des pensionnaires de l'UGB", renseigne la Coordination des Étudiants de Saint-Louis dans une note adressée à NdarINFO.

 " Sous la pression des étudiants, le Gouverneur de la région de Saint-Louis a intervenu et a même reçu la Coordination des étudiants de Saint-Louis. Cette dernière en toute responsabilité a accepter de retourner à la table des discussions pour avoir une issue favorable sur la situation qui commençait à dégénérer. Ces négociations ont abouti à la signature quadripartite d'un protocole d'accord où M. Le Recteur, Thiaré, Le Gouverneur Samb, Le Directeur du CROUS, Faye et la Coordination des Étudiants de Saint-Louis ont apposé leur signature. Ce protocole date du 08 Novembre 2021. Dans ce protocole, il est clairement stipulé que les problèmes seront résolus avec des dates d'échéances très claires et la CESL accepté de ne mener aucun mouvement d'humeur tant que les termes de l'accord sont respectés", a-t-elle indiqué.

" Malheureusement, 45 jours après le lancement des travaux de l'assainissement aucune avancée n'est constatée et les refoulements d'eaux usées ont repris de plus belle dans les villages universitaires. Ce qui constitue pour la Coordination une violation des clauses du protocole car dans un contrat si une clause est remise en cause, c'est tout l'accord qui est corrompu", ajoute le document.

" Voilà, ce qui justifie le fait que la hache de guerre a été déterrée par la Coordination des Etudiants de Saint-Louis. D'où son point de presse du Jeudi 23 Décembre 2021 et ses Hastags alertes. Nous pouvons ainsi comprendre qu'il est fort probable que la fin des fêtes coïncide avec des actes forts de la part de la CESL si l'on prend en compte les propos du porte parole de la structure lors du point de presse. Ces derniers ne sont autres que "d'user de l'arsenal syndicales de la Coordination pour remettre l'étudiant sanarois dans son droit le plus absolu.", conclu le communiqué.