8e PROMO DU MASTER RDC DE L’UGB : l’État du Sénégal invité à soutenir le Cinéma Documentaire.

Le professeur Mor FAYE, directeur de l’UFR des Civilisations, Religions, Arts et Communication (CRAC) a déploré, vendredi, le manque d’implication et l’absence du soutien du l’État et du Ministère de la Culture au Master Réalisation documentaire et Création (RDC) de l’Université Gaston Berger.

Samedi 27 Juin 2015 - 00:47

8e PROMO DU MASTER RDC DE L’UGB : l’État du Sénégal invité à soutenir le Cinéma Documentaire.
« Le Cinéma est un instrument de développement », a rappelé M. FAYE qui révélé qu’aucune des 8 éditions de ce Master unique en Afrique n’a bénéficié de l’assistance des pouvoirs publics.

Pour le professeur FAYE, une attention particulière devrait être portée à cette formation qui permettra au Sénégal de promouvoir et de sauvegarder son identité culturelle.

« Il faut assurer la relève en perpétuant l’engagement de grands cinéastes comme Ousmane SEMEBENE », note le sociologue qui, au nom du recteur Baydallaye KANE, a salué la collaboration agissante et entre l’UGB, la région Rhône-Alpes et Ardèche Images.

Le Docteur Cellou DIALLO, coordonnateur du master s’est félicité des sacrifices consentis par les jeunes diplômés au cours de cette formation en magnifiant «  la cohabitation fraternelle » qui s’est construite entre ces jeunes originaires du CONGO, du SÉNÉGAL, du BÉNIN, du MALI et du TOGO.

Cette formation est l’une des plus prestigieuses en filma documentaire en Afrique, a-t-il indiqué, en indiquant qu’elle booste « des compétences créatrices qui permettent d’interroger nos réalités par le Cinéma ». Il souligné que la conscience de l’engagement et l’exigence de qualité sont les fruits de cette réussite obtenue par une équipe pluridisciplinaire.

La Région Rhône-Alpes, à travers son représentant Adama SOW, a réitéré son soutien et sa volonté d’accompagner ce diplôme. « La coopération entre Saint-Louis et Rhône-Alpes se maintient grâce à ce master qui donne satisfaction », a-t-il martelé. Il a mi l’accent sur l’ambition commune des partenaires de ce master de faire de Saint-Louis « un futur pole du film documentaire africain », en signalant qu’une vraie économie pourra être développée autour du Cinéma, au profit de la ville.

M. SOW a par ailleurs plaidé pour une autonomisation de cette formation, en soutenant que sa sécurisation et se pérennisation passera par cela.

Suivez les explications de M. Céllou DIALLO et M. Mor FAYE

Images de la réception des parchemins ...

IMG_3011
  • IMG_3011
  • IMG_3015
  • IMG_3017
  • IMG_3024
  • IMG_3009
NDARINFO.COM

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET