Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Ce bar sème le bordel à PIKINE « TAKK » : soulards et prostituées terrorisent la population. Regardez !

Dimanche 14 Janvier 2018

La colère des populations est vive. Le comité de jeunes de Pikine « TAKK », excédé, menace de démolir les lieux. Le bar, implanté dans l’ancienne pharmacie « Pikinoise », est le lieu prisé d’une horde de prostituées et d’ivrognes qui, la nuit, prennent le quartier en otages.


Empoignades, injures, jets de pierres et de tessons de verre s’y éclatent la nuit jusqu’au petit matin. Plusieurs cas d’agressions ont été notés dans les environs de ce lieu de vente d’alcool placé curieusement en face d’une mosquée et d’une école coranique.
 
Sidérées, les populations se demandent les autorités de Saint-Louis veillent sur leur sécurité.
 
« Comment ont-elles pu accorder l’installation d’un bar en face d’un lieu de prières et d’enseignement coranique ? » s’interroge un habitant de la zone.

« A l’heure de l’appel à la prière, les soulards et prostituées se chamaillent au regard de tout le monde. Ils s’en fichent des récitations coraniques de l’Imam », a-t-il ajouté.
 
«  A 22 heures, personne n’ose plus sortir. C’est la peur générale. Cette injustice ne peut pas continuer », confie une dame d’une voix empreinte de tristesse.
 
« Il y a quelques jours, un voisin a été attaqué. Quelqu’un l’a transpercé et le sang s’est entaché sur tout mon mur. J’ai eu très peur dans ma chambre avec mes enfants », renseigne une autre dame trouvée dans sa cuisine.
 
A la vive « déception » qu’éprouvent ces habitants contre le maire Mansour FAYE pour son «  indifférence » s’ajoute une volonté active de fermer définitivement le bar si l’administration persiste dans cette posture d’observation.
 
>>> Suivez leurs témoignages …

NDARINFO.COM

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Bouba Diop le 16/01/2018 08:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un signalement au commissariat de police aurait suffi; ils n'ont certainement pas d'autorisation...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.