Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Cheikh Oumar ANNE : " Je travaille à faire de NDIOUM, une agglomération émergente."

Lundi 10 Janvier 2022

Le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation n'a pas lésiné sur les moyens à l’occasion de la finale de la zone de NDIOUM dont il était le parrain. Il a doté les 14 ASC de lots d'équipements sportifs (des maillots et des ballons) et d'une enveloppe de 100.000 FCFA, chacune. Une communion sportive et festive, vécue ce 8 janvier 2022 et sanctionnée par le sacre de Darou Salam sur Médina Nianga (4 buts à 3).


Les deux équipes finalistes ont reçu respectivement 250.000 FCFA et 200.000 FCFA. Cheikh Oumar ANNe a offert une enveloppe de 2 millions de francs FCFA à la zone pour l'organisation du tournoi.
 
Le candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) a exprimé sa joie de participer à cette fête de la jeunesse, en faisant part de sa volonté de renforcement l’épanouissement de cette frange de la population. À ce titre, il a renseigné que les travaux de construction d'une valeur de la ville d’une valeur de 300 millions FCFA vont incessamment démarrer. « Le marché a été attribué et l'entreprise maîtresse d'ouvrage va bientôt engager les travaux », a-t-il dit. Ce qui permettra à la ville de Ndioum d'accueillir des compétitions au niveau international, avec une pelouse et des tribunes et un éclairage aux normes internationales.
 
« Avec ce joyau, nous mettrons à la disposition de la jeunesse de Ndioum une infrastructure qui répond aux normes de la CAF », a-t-il ajouté en annonçant la visite prochaine du ministère des Sports pour fixer les dernières modalités.
 
Il faut dire que l'apport du ministère des sports à ce projet, tournera autour d'un milliard de francs FCFA.
 
Le ministre a saisi l’occasion pour inviter le mouvement sportif local à la création d'un club communal fort qui pourra participer aux compétitions nationales. Il s’est dit prêt à soutenir cette dynamique.

« J’ai déclaré ma candidature pour un second mandat. C’est le fruit de mon aspiration à doter Ndioum d'infrastructures suffisantes pour qu’elle puisse être érigée en capitale régionale. Je travaille à faire de cette commune, une agglomération émergente. Pour cela, il faut une bonne mobilisation des populations, plus particulièrement les jeunes qui doivent jouer leur partition », a conclu le responsable de l'Alliance Pour la République (APR).

NDARINFO.COM