Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Découverte d'un monstre marin vieux de 480 millions d'années

Jeudi 12 Mars 2015

Des chercheurs de Yale (États-Unis) et d'Oxford (Grande-Bretagne) ont découvert un monstre marin ressemblant à un crustacé de deux mètres de long, qui hantait les mers il y a 480 millions d'années et se nourrissait comme le font les baleines aujourd'hui, selon une étude publiée mercredi dans le journal Nature. Cette créature "aurait été l'une des plus grandes à vivre à cette époque", selon la zoologiste Allison Daley, un des auteurs de l'étude, de l'université d'Oxford.


Découverte d'un monstre marin vieux de 480 millions d'années
Le monstre marin portait sur sa tête un réseau d'épines qui filtrait les aliments et serait donc la plus ancienne représentante connue des géants aquatiques qui se nourrissent en filtrant l'eau de mer.

Aegirocassis benmoulae
Cette nouvelle espèce a été nommée Aegirocassis benmoulae d'après le nom du chasseur de fossile marocain Mohamed Ben Moula, qui a effectué les fouilles au Maroc.

Aegirocassis benmoulae fait partie de la famille disparue des anomalocaridides, des animaux marins apparus il y a 520 millions d'année. Cependant, jusqu'ici la plupart des anomalocaridides découverts étaient des prédateurs qui se trouvaient au sommet de la chaîne alimentaire, plus proches de nos requins actuels. Cette nouvelle espèce d'anomalocaridide ressemble plus à nos baleines, qui elles aussi filtrent l'eau de mer à travers leurs fanons pour recueillir le plancton, mais qui sont elles de la famille des mammifères.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.